Le Mans

Industrie

CIS Optim’ Axes automatise sa croissance

Par Cédric Menuet, le 21 novembre 2018

Trois ans après son installation au Mans, le spécialiste en robotique et automatisation industrielle s’apprête une nouvelle fois à déménager. C’est à Coulaines que l’entreprise poussera les murs, au printemps 2019.

CIS Optim'Axes conçoit et fabrique des systèmes de production automatisés.
Concepteur et fabricant de systèmes de production automatisés, CIS Optim' Axes prépare son installation à Coulaines où ses 30 salariés disposeront d'un bâtiment de 1 550 m². — Photo : Arnaud Derouet - Studiophotojm2

Au Mans, CIS Optim’ Axes prépare son déménagement, prévu pour le printemps prochain. Ce sera le second pour cette PME sarthoise de 30 salariés qui prendra ses quartiers à Coulaines, en périphérie du Mans. Créé en 1995 à La Chapelle-Saint-Aubin, ce spécialiste en conception et fabrication de systèmes automatisés de production, s’était en effet installé en 2016 au Mans dans un atelier de 980 m², aujourd’hui saturé. « En cinq ans, nous avons doublé l’effectif. L’entreprise connait également depuis trois ans une forte hausse de son chiffre d’affaires. Il faut donc que nous soyons en capacité de répondre », indique Hervé Brossier, gérant de la société. Selon son dirigeant, CIS Optim’ Axes connait une croissance de 15 à 20% sur son exercice 2018 qui devrait s’achever au-delà des 4 millions d’euros, contre 3,4 millions d’euros l’an passé.

Stabiliser le chiffre d’affaires

Hervé Brossier, gérant de CIS Optim'Axes.
Hervé Brossier, gérant de CIS Optim'Axes. - Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Pourtant, même s’il dote l’entreprise d’un nouvel outil de production, Hervé Brossier n’entend pas se lancer dans une course au chiffre d’affaires. « La priorité est surtout de le stabiliser et de diversifier notre clientèle afin de se prémunir des faiblesses éventuelles d’un secteur d’activité. » Les machines spéciales que développe la société sont en effet commercialisées auprès d’une cible d’industriels issus des domaines de l’automobile, de l’agroalimentaire, de la cosmétique ou encore de la plasturgie. Le portefeuille du Manceau comptant des acteurs locaux tels que Renault, Bel ou encore RPC Beauté. CIS Optim’Axes intervient ainsi principalement dans un rayon de 3 heures autour du Mans, tout en accompagnant ses clients sur la France entière. « Nous fabriquons des produits de niche avec un savoir-faire pouvant être décliné dans tous les secteurs industriels. C’est d’ailleurs cette diversification sectorielle qui nous apporte de la croissance », explique le gérant de l’entreprise.

Recrutements permanents

Pour répondre à cette croissance de son activité, CIS Optim’ Axes projette donc son emménagement à Coulaines au 1er mai prochain. L’entreprise y disposera d’un bâtiment industriel de 1 550 m². « C’est une surface qui nous convient pour les 10 ans à venir. Nous voulions rester proches du Mans, d’où ce choix en première couronne de l’agglomération. Les salariés vont y gagner en confort de travail et l’entreprise en organisation de la production », souligne Hervé Brossier, discret sur le coût de cette installation. Un déménagement qui devrait également générer des recrutements au sein de la PME. « A vrai dire, on y est déjà ! En plus du développement, l’entreprise connait ses premiers départs en retraite. C’est compliqué de recruter : il nous a fallu neuf mois pour trouver un automaticien. » Pour y remédier, CIS Optim’Axes accueille des stagiaires toute l’année, y compris des collégiens afin de montrer ses métiers, ainsi que des alternants. Une démarche permettant à l’entreprise d’afficher une moyenne d’âge de 30 ans.

CIS Optim'Axes conçoit et fabrique des systèmes de production automatisés.
Concepteur et fabricant de systèmes de production automatisés, CIS Optim' Axes prépare son installation à Coulaines où ses 30 salariés disposeront d'un bâtiment de 1 550 m². — Photo : Arnaud Derouet - Studiophotojm2

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture