Industrie

Ciba Ouary veut développer son offre de prestations

Par Olivier Hamard, le 13 juillet 2021

Alban Ouary et Hervé Breuillet, président et directeur général de Ciba Ouary, à Candé, ont acquis récemment Farges Laquage, à Saint-Hilaire de Riez. S'il n'y a pas de lien capitalistique entre les deux sociétés, les deux dirigeants veulent adopter une stratégie de groupe et multiplier les synergies entre les deux entreprises.

De gauche à droite: Hervé Breuillet et Alban Ouary, co-présidents de Farges Laquage, et Didier Guillevic, directeur général.
De gauche à droite: Hervé Breuillet et Alban Ouary, co-présidents de Farges Laquage, et Didier Guillevic, directeur général. — Photo : Farges Laquage

Spécialisée dans l’enveloppe des bâtiments, avec la production de couverture et de bardage en acier, en aluminium ou encore en fibrociment, l’entreprise Ciba Ouary, à Candé, affiche une progression constante, même durant 2020 qu’elle a terminée avec un chiffre d’affaires de 9,5 millions d’euros, contre 8,5 millions d’euros en 2019. "Cette année, nous sommes à environ un million d’euros par mois et devrions clore 2021 à 11,5 millions d’euros, indique Hervé Breuillet, directeur général de Ciba Ouary, qui emploie 24 personnes à Candé et 12 dans une autre unité de production à Couëron, en Loire-Atlantique. Nous avons récemment investi 300 000 euros dans un centre d’usinage à Candé pour accroître notre production." Hervé Breuillet et Alban Ouary, le président de la société, ont également fait l’acquisition en juin dernier d’une société complémentaire à leur activité, Farges Laquage, installée à Saint-Hilaire-de-Riez en Vendée. Les deux entreprises conservent des statuts indépendants mais les dirigeants veulent raisonner en termes de groupe pour faire progresser parallèlement les deux entités. "Jusqu’ici, Ciba Ouary faisait réaliser l’activité de laquage par d’autres entreprises, précise Hervé Breuillet. Depuis la reprise, nous avons déjà apporté 200 000 euros de commande à Farges Laquage."

Retrouver le chiffre d’affaires d’avant-crise

L’activité de thermolaquage ayant été plus touchée que celle de Ciba Ouary par la crise du Covid, Farges Laquage, qui compte une cinquantaine de personnes et travaille pour une moitié dans le secteur du bâtiment et pour une autre dans l’industrie auprès d’une clientèle régionale, est descendue sous les 3 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’objectif des deux repreneurs est de réaliser rapidement 3,5 millions d’euros pour retrouver les chiffres d’il y a quelques années (3,8 M€ en 2017). Didier Guillevic, qui pilotait l’agence de Couëron, a été nommé directeur général de l’entreprise vendéenne. "Une des priorités sera de disposer de moyens de production à côté de l’activité de laquage, ajoute Hervé Brouillet, avec l’installation sur place d’une plieuse et d’une poinçonneuse." Et permettre aussi à Ciba Ouary de poursuivre sa croissance, avec la possibilité de proposer à sa clientèle des prestations complémentaires à ses clients. Travaillant aux deux tiers pour des professionnels du bâtiment et pour le reste auprès de revendeurs, avec environ 800 magasins de coopératives agricoles dans 16 départements du Grand Ouest, elle possède sa propre flotte de livraison pour alimenter ses clients directement sur les chantiers. La société candéenne créée en 1973 collabore aussi étroitement avec BEAO, un bureau d’études en bâtiment fondé par Alban Ouary. Elle envisage, en se renforçant en Vendée, de proposer maintenant de nouveaux produits et services, pourquoi pas en se positionnant en amont de la construction des bâtiments afin d’apporter son expertise. Elle reste également attentive à d’éventuelles opportunités de croissance externe qui lui permettraient d’étoffer encore son offre de prestations.

De gauche à droite: Hervé Breuillet et Alban Ouary, co-présidents de Farges Laquage, et Didier Guillevic, directeur général.
De gauche à droite: Hervé Breuillet et Alban Ouary, co-présidents de Farges Laquage, et Didier Guillevic, directeur général. — Photo : Farges Laquage

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail