Sarthe

Plasturgie

BVI : La brosse à dents made in France fait de la résistance

Par Cédric Menuet, le 06 février 2015

Reprise en 2012, BVI produit les dernières brosses à dents 100% françaises. L'entreprise veut en parallèle s'ouvrir à de nouveaux marchés.

Xavier et Yannick Bouglé ont repris BVI à La Ferté-Bernard en 2012.
Xavier et Yannick Bouglé ont repris BVI à La Ferté-Bernard en 2012. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

À La Ferté-Bernard, BVI sort annuellement de son atelier 4 millions de produits pour la santé bucco-dentaire. Des brosses à dents et des étuis de brossettes que cette PME de 8 salariés produit pour le compte de La Brosserie Française, anciennement Duopole et dernier fabricant national de brosses à dents, basée à Beauvais. Une production lancée en 2012, lorsque la société sarthoise est reprise par Yannick et Xavier Bouglé. Ce dernier est alors salarié de Duopole. « À l'époque, Duopole cherchait à externaliser son injection plastique. Nous avons donc repris au groupe Delta le site actuel de BVI pour nous positionner en sous-traitant de Duopole. » Seulement, le fabricant de brosses dépose le bilan à la fin de cette même année. Pour rebondir, les frères Bouglé s'associent avec l'ancien directeur de Duopole, Olivier Remoissonnet, et Olivier Voisin, dirigeant de Natta dans l'Orne, pour créer La Brosserie Française. « Notre objectif dans cette reprise est de défendre le Made in France. Et on y croit. On a réussi à maintenir des prix équivalents à la Chine à qualité égale, tout en améliorant la traçabilité matière », explique Xavier Bouglé. BVI réalise ainsi des manches de brosses en mono-injection, quand Natta s'occupe des pièces combinant deux matières.

Diversifier l'activité

Le Sarthois a ainsi réintégré une partie des outillages de Duopole auparavant installés à Beauvais et en Chine. Au final, la PME dispose d'une douzaine de machines en cours d'automatisation, gage de compétitivité pour la structure. Car pour ses dirigeants, il s'agit d'élargir le portefeuille clients pour répartir l'activité à 50 % sur La Brosserie Française et pour l'autre moitié sur de la sous-traitance industrielle. BVI produit ainsi des pièces plastiques pour les secteurs de l'électronique, de la cosmétique ou encore du paramédical. L'entreprise dégage sur son exercice 2014 un chiffre d'affaires de 840.000 euros, contre 250.000 à sa reprise. « On veut garder notre réactivité qui fait notre différence avec la Chine. Cet esprit de service qui n'est réalisable qu'à petite échelle », ajoute Xavier Bouglé. Le duo compte atteindre 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires sous deux ans, poussant ainsi son effectif à 12 salariés.
 

BVI



(La Ferté-Bernard) Dirigeants : Xavier et Yannick Bouglé CA 2014 : 840.000 € 8 salariés 02 43 71 00 77

Xavier et Yannick Bouglé ont repris BVI à La Ferté-Bernard en 2012.
Xavier et Yannick Bouglé ont repris BVI à La Ferté-Bernard en 2012. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.