Angers

BTP

Briand Construction Bois se lance sur le marché des bâtiments de grande hauteur

Par la rédaction, le 02 décembre 2016

Intégrée au groupe vendéen Briand, Briand Construction Bois à Saint-Sylvain d'Anjou se positionne depuis peu sur le marché de la construction bois de grande hauteur. La PME a remporté un premier contrat de 6 M€ avec la ville de Paris. En parallèle, elle démarre les travaux d'extension de son siège angevin sur lequel elle investit 1,5 M€.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Avec 11 sites, 1 000 salariés et 190 millions d'euros de chiffre d'affaires, le groupe familial Briand basé aux Herbiers s'est d'abord développé dans le secteur de la construction métallique. Depuis 1993 et les rachats de deux entreprises spécialisées dans le bois, le groupe continue sa diversification et se positionne maintenant sur le métal, le bois et le béton. « À travers ses différentes entités, le groupe maîtrise ces trois matériaux, qui constituent pour nous les éléments essentiels des constructions d'avenir, explique David Crasnier, directeur de Briand Construction Bois à Saint-Sylvain (100 salariés à Saint-Sylvain et Vallet (44), 18 M€ de CA). Cette polyvalence fait notre force ». Côté bois, l'entreprise angevine travaille principalement dans la construction de bâtiments à structure ou charpente en bois pour la distribution, l'industrie, les centres commerciaux et les ouvrages publics. « Nous faisons du lamellé certifié, principalement à base de résineux provenant de forêts gérées durablement en Suède et en Finlande, indique le directeur. Nous travaillons sur toutes les étapes d'un projet, de la production au montage sur site, en passant par la conception avec notre bureau d'études ». Sur les 65 salariés du site angevin, 20 % sont des ingénieurs du bureau d'études.

Un premier chantier de grande hauteur à 6 millions d'euros

Grâce à cette orientation vers l'ingénierie, l'entreprise cherche à développer l'innovation dans la construction bois. « Avec les préoccupations écologiques actuelles et un mouvement de fond issu de la COP21, les choses commencent à bouger vers la construction de bâtiments de grande hauteur en bois. L'association pour le Développement des immeubles à vivre en bois (ADIV bois), à financement mi-public, mi-privé, travaille au développement de la filière et à montrer que le bois peut être une alternative viable au béton, y compris sur les grandes hauteurs, car il résiste au feu, à l'humidité et aux risques sismiques. Actuellement, 24 projets sont lancés en France ». Dernier projet en date pour l'entreprise, la construction du nouveau bâtiment des services Voirie et bâtiments de la Ville de Paris. Dans le 13e arrondissement, l'architecte Art and Build a conçu un immeuble à ossature bois comprenant sept étages de bureaux (30 mètres de haut), érigés sur deux niveaux de sous-sol et une chape en béton. « Pour nous, c'est un premier projet de ce type qui nous pousse à innover, à inventer de nouvelles techniques et à mixer les matériaux bois et métal, s'enthousiasme David Crasnier. Pour le moment, nous sommes peu nombreux à nous placer sur ce marché en France. Pour nous, cette recherche est un investissement pour l'avenir ». Au total, ce chantier à 6 M€, pour la partie assurée par l'entreprise, aura nécessité cinq mois d'études pour quatre mois seulement d'assemblage des pièces fabriquées en atelier à Angers.

1,5 million d'euros investis pour l'extension du siège angevin

En parallèle, l'entreprise investit cette année 1,5 million d'euros dans la réalisation de son nouveau siège à Angers, qui viendra ajouter 800 m² aux 10.000 m² des bâtiments actuels. « Le but est bien sûr d'améliorer les conditions de travail de nos salariés, mais aussi de montrer le savoir-faire de l'entreprise à travers ce bâtiment, de construire une vitrine pour nos clients et d'attirer les meilleurs ingénieurs ! » Le futur bâtiment mettra en avant les performances techniques du bois : « Plutôt qu'un simple bardage bois, nous allons construire la structure du bâtiment en bois. Elle sera visible à travers un mur-rideau en verre et en acier. À l'intérieur, les murs seront en bois pour rendre l'atmosphère chaleureuse, mais les sols seront en béton ciré ou en moquette pour une meilleure insonorisation. Notre groupe ayant les compétences de l'acier, du béton et du bois, nous mettons le bon matériau au bon endroit ». Ce bâtiment « vitrine » sera opérationnel fin 2017.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail