Pays de la Loire

Accompagnement

Boosté par Bpifrance, l'accélérateur régional Dinamic + affine son accompagnement des PME des Pays de la Loire

Par Rémi Hagel, le 20 mai 2022

Le programme de l'accélérateur Dinamic + des CCI des Pays de la Loire a épaulé 200 entreprises régionales en 14 mois. Une activité soutenue développée grâce au partenariat unique engagé avec Bpifrance, qui va être pérennisé jusqu'en 2025.

Les équipes de l'entreprise Ernest Turc, dans le Maine-et-Loire, ont été accompagnées pendant un an par des conseillers de l'accélérateur régional Dinamic +.
Les équipes de l'entreprise Ernest Turc, dans le Maine-et-Loire, ont été accompagnées pendant un an par des conseillers de l'accélérateur régional Dinamic +. — Photo : Ernest Turc

Créé il y a quinze ans par les Chambres de commerce et d'industrie des Pays de la Loire, l'accélérateur Dinamic + change de dimension. La structure, qui a accompagné plus de 1 600 entreprises, a accru son activité depuis un an : quelque 200 entreprises régionales ont été suivies en 14 mois. La principale explication vient du partenariat avec Bpifrance, noué en 2021. Une première nationale qui reste à ce jour une particularité de la région Pays de la Loire. "Son bilan est plus que positif, allant au-delà de nos souhaits initiaux puisqu'on tablait sur 130 entreprises aidées", décrit Gaëlle Saint-Drenant, responsable du programme à la CCI Pays de la Loire, qui coordonne une équipe de seize conseillers dans les territoires. Les retours des clients sont aussi très bons. Une étude d'impact en 2019 révélait une évolution moyenne du chiffre d'affaires de 39 % quatre ans après avoir suivi le programme, recommandé par 96 % des dirigeants.

Avec 200 PME suivies en un an, le bilan du partenariat avec Bpifrance "est plus que positif, allant au-delà de nos souhaits initiaux", explique Gaëlle Saint-Drenant, responsable de l'accélérateur Dinamic +.
Avec 200 PME suivies en un an, le bilan du partenariat avec Bpifrance "est plus que positif, allant au-delà de nos souhaits initiaux", explique Gaëlle Saint-Drenant, responsable de l'accélérateur Dinamic +. - Photo : CCI Pays de la Loire

Si bien que "ce qui démarrait comme une expérimentation va être validé dans la durée". La signature d'une convention entre Bpifrance, les CCI des Pays de la Loire et le Conseil régional, a été annoncée le 20 mai pour pérenniser ce programme jusqu'en 2025. Les financeurs en sont l'Union européenne, la Région et l'État. Leur aide permet de prendre en charge 70 % du coût de la prestation pour les entreprises, pour lesquelles il ne reste que 7 500 euros à débourser.

Un an d'accompagnement qui porte ses fruits

L'accélérateur Dinamic + soutient les PME en transformation en leur donnant accès à des cabinets de conseil (70 références), en proposant des formations, voire du coaching pour les dirigeants, le tout à moindre coût. L'intérêt de cette proposition est d'associer ces trois types de prestation, avec un accent fort porté sur le suivi opérationnel, au contact des équipes concernées. "Les conseillers ont une capacité à aller dans le détail des actions. C'était essentiel" commente Charles Adenot, directeur général adjoint du semencier Ernest Turc (50 CDI, 11 M€ de chiffre d'affaires), installé à Loire-Authion (Maine-et-Loire). Il a sollicité l'accélérateur Dinamic + pour un accompagnement en 2021. "Quand je suis arrivé à la direction en décembre 2020, j’ai constaté qu’on livrait nos clients en retard, décrit le dirigeant. Nous manquions d’efficacité dans les échanges entre nos différents chefs d’ateliers et de services. Il nous fallait retravailler les notions de flux, que chacun sache comment séquencer sa production pour ne pas provoquer de retard au bout de la chaîne". L’enjeu était de taille pour ce producteur de bulbes à fleurs et de semences végétales : "60 % de notre chiffre d’affaires est réalisé sur deux périodes d’implantation de cinq semaines. Pour les préparations de commandes, la charge est monstrueuse avec 400 000 articles par semaine". Après un an d'accompagnement, Ernest Truc livre 95 % de ses produits à l’heure.

Service d'expédition chez Ernest Turc. En période de pointe, 400 000 articles sont préparés et expédiés chaque semaine.
Service d'expédition chez Ernest Turc. En période de pointe, 400 000 articles sont préparés et expédiés chaque semaine. - Photo : Ernest Turc.

Un nouveau parcours dédié au développement durable

Un parcours classique de l’accélérateur consiste en 10,5 jours de conseil et 20 jours de formation, étalés sur un an. Selon les cas, il est proposé en plus du coaching pour un dirigeant ou un collaborateur-clé. Avec l’arrivée de Bpifrance, l’offre a été rénovée, avec notamment des formations en e-learning. Pour le cœur d’activité, "nous avons gardé ce qui fonctionnait, à savoir l’approche opérationnelle, l’intervention des consultants, le suivi par nos conseillers CCI", explique Gaëlle Saint-Drenant. Désormais, les entreprises de plus de 5 millions d'euros de chiffre d’affaires, les entreprises bénéficient d’un accompagnement en binôme Bpifrance/CCI. "Ensemble, on va plus loin sur l’analyse stratégique, combinant l’expérience des CCI sur les points opérationnels structurants et celle de Bpifrance sur les aspects financiers", décrit la responsable du programme. 

Pour 2022, les partenaires préparent la création d’un nouveau parcours de conseil axé sur les questions de RSE et de développement durable. Avec pour objectif d’être opérationnel début 2023.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition