Industrie

Bobet : Le groupe sarthois veut capter le grand public

Par Cédric Menuet, le 05 décembre 2014

Le spécialiste de la fourniture agroalimentaire lance une gamme grand public. Une diversification qui pourrait trouver un écho à l'international.

Jérôme Bobet, président du groupe sarthois Bobet à Champagné.
Jérôme Bobet, président du groupe sarthois Bobet à Champagné. — Photo : Groupe Bobet

À Champagné, le groupe Bobet prépare fébrilement son arrivée sous le sapin. Le spécialiste en fournitures pour l'industrie agroalimentaire commercialise depuis ces dernières semaines deux produits grand public. Il s'agit de O'Knife, un couteau à huître, et de O'Safe, une moufle en cotte de mailles inox. Le premier est un couteau permettant grâce à un système de percussion mécanique l'ouverture d'un coquillage, sans risque de dérapage de la lame. Quant au second, c'est un dérivé simplifié des gants de protection que fabrique sa filiale Manulatex à Champtocé-sur-Loire (49). Deux produits qui portent donc la marque du groupe Bobet. « On a fait travailler les bureaux de R & D de Manulatex et de Bobet Matériel sur ces projets. Au final, on a deux produits issus de l'industrie que l'on a adaptés au grand public en les simplifiant et en baissant leurs coûts », explique le P-dg du groupe Jérôme Bobet. Si la moufle est produite dans le Maine-et-Loire, le couteau est assemblé par Bobet Matériel. « Ses composants sont tous français, à l'exception d'une seule pièce qui est fabriquée par notre filiale hongroise », précise le dirigeant.

À la recherche de nouveaux débouchés

Positionné à sa création dans le négoce de fournitures pour l'industrie agroalimentaire, le groupe sarthois a développé depuis des compétences de production de matériel de protection et d'abattage industriel avec ses filiales Termet, à Champagné, et Manulatex. Celles-ci réalisant respectivement 3,8 millions et 7,5 millions d'euros de chiffre d'affaires. Le groupe est toutefois tiré en avant par l'activité de Bobet Matériel et ses 27 millions de chiffre d'affaires annuel. L'entreprise peut compter en effet sur un portefeuille de 8.000 clients, du gros artisan aux grands comptes comme LDC ou Bigard. Dans ces conditions, pourquoi une telle diversification vers le marché des particuliers ? « L'industrie agroalimentaire se porte bien en France, mais elle ne connaît pas de forts développements. Pour progresser, il faut soit prendre des parts de marché à la concurrence, soit trouver de nouveaux débouchés », indique Jérôme Bobet. Une démarche amorcée dès 2008 avec l'acquisition par Manulatex de son ancien donneur d'ordre, le Labo Design. Spécialisée dans la création de luminaires haut de gamme, cette entreprise profite désormais du savoir-faire de Manulatex pour proposer différents produits habillés de cotte de mailles en inox. L'usine de Champtocé-sur-Loire a d'ailleurs bénéficié ces deux dernières années de 2,5 millions d'euros d'investissement dans l'extension du site et l'acquisition de matériel.

Repenser les canaux de distribution

Néanmoins, si le groupe Bobet maîtrise les canaux de distribution professionnelle, il n'en va pas de même avec le grand public. « Notre réseau de distribution sur nos trois sociétés, c'est la vente directe auprès des industriels et les distributeurs. Le grand public, on part de zéro. » Pour y remédier, Jérôme Bobet a lancé une commercialisation restreinte de ses nouveaux produits auprès des professionnels de l'ostréiculture et de la restauration. Un premier test qui lui permet d'aborder la grande distribution, malgré un manque de notoriété du produit et de la marque. « Bobet Matériel fournit déjà en achat non marchand la grande distribution, en équipant les salariés des rayons boucherie. C'est une porte d'entrée qui nous permet d'être présents avec nos nouveaux produits dans certains magasins locaux », précise le P-dg. Le déploiement véritable de O'Knife et O'Safe en GMS se fera en 2015. La priorité pour Jérôme Bobet étant de placer ses deux nouveautés dans les enseignes spécialisées en arts de la table et distribution d'ustensiles de cuisine. 350 magasins sont ainsi approvisionnés en vue des fêtes de fin d'année. « On se teste sur le marché français pour l'instant. En 2015, on lance les produits à l'international. » En ligne de mire, les Amériques, le Japon, la Scandinavie ; des pays à forte consommation d'huîtres. L'année prochaine, Jérôme Bobet vise la vente de 100.000 couteaux et moufles sur l'ensemble de ses zones de distribution. Si le succès est au rendez-vous, le groupe pourrait poursuivre la déclinaison de ses produits professionnels vers le grand public. Pour celà, il dispose d'une nouvelle entité dédiée. Baptisée Novac, la nouvelle marque commerciale du groupe de Champagné a vocation à regrouper l'ensemble des productions BtoC qui sortiront des différentes filiales de Bobet.
 

Groupe Bobet



(Champagné) Dirigeant : Jérôme Bobet CA 2014 : 38 M€ 250 salariés, dont 180 en France 02 43 74 33 74 www.bobet-materiel.com

Jérôme Bobet, président du groupe sarthois Bobet à Champagné.
Jérôme Bobet, président du groupe sarthois Bobet à Champagné. — Photo : Groupe Bobet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.