Maine-et-Loire

Agroalimentaire

Biofournil a du pain sur la planche

Par Olivier Hamard, le 07 février 2018

Dans la foulée de l’annonce du plan de transformation « Carrefour 2022 » présenté par son PDG Alexandre Bompard, le groupe Carrefour a contractualisé avec toute la filière farine bio du grand ouest. Au cœur de cette signature, l’entreprise Biofournil, leader français du pain bio installé au Puiset-Doré.

Le groupe Carrefour, Biofournil et les représentants de trois coopératives ont le premier accord entre la grande distribution et l'ensemble d'une filière bio. — Photo : Pierre Gobled - Alphacom

Ce sont en réalité deux contrats distincts de trois ans qui ont été signés entre Carrefour et la filière farine bio : le premier porte sur 260 tonnes de farine de meule de pierre que produira la minoterie Suite, installée à Boussay (44), à partir de blé fourni par trois coopératives : Biograin, en Maine-et-Loire, Agribio Union dans le Sud-Ouest et la Cavac, en Vendée et Deux-Sèvres. Cette farine viendra alimenter 17 hypermarchés du grand ouest qui fabriquent leur pain en magasin. L’autre contrat porte sur 1200 tonnes par an de farine produite par les mêmes coopératives et transformée par Biofournil, qui livrera en pain dès ce mois de mars l’ensemble des magasins Carrefour Market, City et Contact du grand ouest.

Une croissance du marché de 10 à 15% par an

Pour l’entreprise angevine, qui fêtera ses 40 ans en juin prochain, ce contrat va permettre d’envisager des investissements : « C’est la première fois, précise Marc Barré, directeur général de Biofournil, qu’un contrat aussi complexe est signé dans une filière avec tous les acteurs, du producteur au commerçant en passant par le minotier et le transformateur, et nous avons su négocier un prix intéressant pour toutes les parties. Pour nous, il vient formaliser un accord déjà existant puisque Carrefour est notre premier client et que nous travaillons ensemble depuis 20 ans. Nous avons réalisé 4 millions d’euros d’investissements l’an passé, principalement pour agrandir notre surface de stockage Si nous voulons accompagner la croissance du marché, que l’on estime de 10 à 15% par an dans les 5 ans à venir, il va sans doute falloir investir à nouveau, et nous allons lancer cette réflexion dès cet été. » Dans un marché très porteur, Biofournil, qui emploie une centaine de personnes dont 37 boulangers professionnels, a vu son chiffre d’affaires augmenter en 2017 de 23% pour atteindre 14,5 millions d’euros.

350 000 ha de grandes cultures en bio

Pour les coopératives, la signature des deux contrats ne peut qu’encourager les conversions en agriculture biologique : « C’est un signe fort pour les producteurs qui va s’accompagner d’une augmentation des surfaces cultivées dans les années à venir, assure Daniel Gerber, président de la Cavac. Les grandes cultures en bio représentent environ 350 000 hectares. Face à la demande croissante, il faudrait pouvoir doubler les volumes d’ici 2022. »

Carrefour est le premier acteur de la grande distribution à signer un accord de ce type avec une filière et veut se placer comme un des acteurs de la transition alimentaire : « Nous avons pour objectif de réaliser un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros en bio d’ici 2022, affirme Bruno Lebon, directeur produits frais de Carrefour, contre 1,3 milliard actuellement. Nous voulons rendre la consommation des produits bio plus abordable et envisageons la signature d’accords de ce type ailleurs en France et avec d’autres filières. » Dans cette perspective, le groupe Carrefour s’engage ainsi avec ces deux contrats à ne commercialiser dès maintenant que des pains bio élaborés avec des farines 100% françaises.

Le groupe Carrefour, Biofournil et les représentants de trois coopératives ont le premier accord entre la grande distribution et l'ensemble d'une filière bio. — Photo : Pierre Gobled - Alphacom

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture