Maine-et-Loire

Communication et médias

Avenir Communication déniche les tendances de demain

Par Olivier Hamard, le 04 juin 2018

À Longué-Jumelles, Avenir Communication emploie 18 personnes dans le secteur de la publicité par l’objet. Avec un chiffre d’affaires de 7,4 millions d’euros en 2017, l’entreprise a été récemment primée par ses pairs.

Avenir Communication, à Longué-Jumelles, propose des objets publicitaires aux entreprises.
Vanessa Gabiller et Johan Chapellier, co-gérants d'Avenir Communication, ont obtenu le second prix de la FFPCO, la fédération française des professionnels de la communication par l’objet. — Photo : Olivier Hamard JDE

Tous les ans, lors du salon national CTCO, dédié à l’objet et au textile promotionnel, la FFPCO, fédération française des professionnels de la communication par l’objet, récompense des entreprises du secteur « pour la qualité des services et des produits proposés ». Cette année à Lyon, Avenir Communication a obtenu le second prix dans la catégorie des entreprises au chiffre d’affaires supérieur à 5 millions d’euros. « Jamais nous n’avions été sur le podium, se réjouit Vanessa Gabiller, co-gérante d’Avenir Communication. C’est pour nous une récompense significative car ce sont les fournisseurs qui élisent les lauréats. C’est donc la profession qui reconnait notre travail. » Un travail entamé il y a 27 ans en 1990 par Annick Duchesne. Alors agent commercial, elle crée une société unipersonnelle pour commercialiser des coupes, des trophées et des joggings.

Fabrication étrangère et personnalisation française

A ce moment arrive la vague des pin’s, qui deviennent de véritables objets publicitaires. Avenir Communication s’étoffe, embauche, développe son catalogue. La société est reprise en 2009 par Vanessa Gabiller, fille de la fondatrice, avant que son frère Johan Chapellier ne la rejoigne comme co-gérant en 2012. « Nous étions 8 en 2009 et nous avons recruté 10 personnes depuis, précise Vanessa Gabiller. Nos clients sont essentiellement des entreprises ou des comités d’entreprises et nous avons au total plus de 50 000 références. Nos fournisseurs sont en Europe, en Chine ou dans d’autres pays d’Asie. Nous nous chargeons nous-mêmes de faire personnaliser par un réseau de sous-traitants, graveurs, brodeurs, sérigraphes, installés le plus souvent en France, pour certains même dans la région. Nous essayons de maintenir ces marqueurs français car ils font un travail de grande qualité. »

Des objets précurseurs avant de devenir grand public

En France, l’objet publicitaire représente un marché annuel de 1,3 milliards d’euros, pour environ 2 600 entreprises. Mais beaucoup d’entre elles sont de très petites structures, et Avenir Communication compte parmi les 10 plus importantes de l’hexagone. « Nous travaillons principalement avec de grosses PME, précise Vanessa Gabiller, qui nous font appel pour remercier leurs clients, les fidéliser ou pour un événement particulier. Ils recherchent souvent un produit original ou innovant. Il peut s’agir de textile, d’objets connectés, et il arrive que les objets que nous proposons soient précurseurs et préfigurent des nouveautés pour le grand public. Les clés usb, par exemple, ou les parapluies inversés ont été des objets publicitaires avant d’être plus largement commercialisés. »

Les événements nationaux ou internationaux, comme la coupe du monde de football 2018 en Russie, servent souvent de support aux objets de communication des entreprises.
Les événements nationaux ou internationaux, comme la coupe du monde de football 2018 en Russie, servent souvent de support aux objets de communication des entreprises. - Photo : Olivier Hamard JDE

Un show-room de 500 mètres carrés

Pour présenter ses produits, Avenir Communication a misé sur un showroom de 500 mètres carrés, attenant à ses bureaux et à son entrepôt de stockage, où l’entreprise accueille ses clients, principalement installés dans le grand-ouest et de région parisienne. Tout y est exposé, dans toutes les gammes de prix, des stylos aux objets les plus rares, des blousons aux derniers objets hi-tech. « Nous avons environ 98% de transformation en vente lors des visites du show-room, assure Vanessa Gabiller. C'est un complément de l'action menée sur le terrain par nos commerciaux. » Des commerciaux qui assurent aussi, comme les deux co-gérants, un travail de veille pour dénicher les nouveautés, évaluer les tendances, prévoir les événements internationaux ou nationaux susceptibles d’intéresser les entreprises, tels que cette année la coupe du monde de football.

L’an passé, Avenir Communication a réalisé un chiffre d’affaires de 7,4 millions d’euros, soit 4% de plus qu’en 2016, qui avait été une année record avec une augmentation de 18%. Si en 2017, l’activité a quelque peu ralenti, la hausse reste constante et l’équipe se renforce tous les ans de quelques unités. « Nos clients ont des budgets plus contraints et le panier moyen a baissé, reconnait Vanessa Gabiller, mais les volumes ont augmenté. Ils achètent peut-être moins à tout va mais ils veulent cibler leur communication avec plu

Avenir Communication, à Longué-Jumelles, propose des objets publicitaires aux entreprises.
Vanessa Gabiller et Johan Chapellier, co-gérants d'Avenir Communication, ont obtenu le second prix de la FFPCO, la fédération française des professionnels de la communication par l’objet. — Photo : Olivier Hamard JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail