Maine-et-Loire

Industrie

Avec sa nouvelle imprimante, Europac veut faire un carton

Par Olivier Hamard, le 07 janvier 2019

En ce mois de janvier, le groupe espagnol Europac, spécialisé dans l’impression et le recyclage de papier et carton, entre dans le giron de son concurrent DR Smith. Pour l’usine Europac de Durtal (Maine-et-Loire), rien de changé. L’investissement de 5 millions d’euros réalisé l’an passé pour l’achat d’une nouvelle imprimante la propulse même dans le peloton de tête des unités du groupe.

Longue comme une rame de métro, la nouvelle imprimante d'Europac permet des impressions à 7 couleurs, rares sur ce marché concurrentiel.
Longue comme une rame de métro, la nouvelle imprimante d'Europac permet des impressions à 7 couleurs, rares sur le marché des emballages en carton. — Photo : Europac - Durtal

L’imprimerie Europac, à Durtal (Maine-et-Loire), spécialisée dans la fabrication d’emballages en carton, s’est dotée en 2018 d’un nouvel outil : une imprimante 7 couleurs, équipement quasi unique en Europe, pour un montant de 5 millions d’euros. La filiale du groupe britannique DR Smith, qui vient récemment d’acquérir le groupe espagnol Europac, veut ainsi poursuivre sa progression et voir encore plus loin.

Des clients dans l’agriculture et l’agroalimentaire

Il y a bien longtemps, avant même de devenir Europac, à Durtal existait sur les rives du Loir une fabrique de papier. Dans les années soixante-dix, elle est devenue l’imprimerie Rochette puis s’est agrandie au fil du temps. Cédée en 2009 à l’espagnol Europac, intégrée depuis le 8 janvier dernier au groupe DR Smith, l’imprimerie durtaloise emploie aujourd’hui près de 200 personnes, dont une trentaine d’intérimaires. Chaque année, sortent de ses machines 125 millions de mètres carrés de carton… « Nous fabriquons des caisses en carton ondulé, imprimés ou non, pour des clients industriels, explique Herco Koeling, directeur d’Europac Packaging France. Nous travaillons principalement pour des clients des secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire, dans un rayon d’environ 350 kilomètres. Au-delà, les coûts de transport sont trop importants. Les produits sont livrés à plat, pour éviter les volumes trop importants, et les caisses sont ensuite assemblées chez nos clients. » Parmi ceux qui font appel à l’entreprise durtaloise, les Brioches Pasquier, Charal ou encore les galettes Saint-Michel. Chaque jour, le site enregistre une rotation d’une soixantaine de camions. L’entreprise travaille en sous-traitance avec un transporteur local, qui assure aussi la gestion de produits stockés pour les clients.

98 % de papiers recyclés dans la fabrication

À Durtal, Europac maîtrise toute la chaîne de fabrication : l’entreprise reçoit du papier qu’elle transforme d’abord en plaques de carton, réalisées en plusieurs couches par des onduleuses, qui seront ensuite imprimées puis découpées.

Pour Herco Koeling, directeur d'Europac Packaging France, cette nouvelle imprimante va permettre de développer de nouveaux marchés.
Pour Herco Koeling, directeur d'Europac Packaging France, cette nouvelle imprimante va permettre de développer de nouveaux marchés. - Photo : Olivier Hamard JDE

" Les produits qui sortent de chez nous, précise Herco Koeling, sont à 98 % issus du recyclage. Nous utilisons au total, selon les fabrications, 21 types de papiers différents. Les encres sont elles aussi particulières pour répondre aux normes de l’industrie agroalimentaire. » L’usine possède plusieurs imprimantes, dont des Flexo 4, avec quatre couleurs. Sa consœur portugaise en utilise une de 6 couleurs. À Durtal, Europac a choisi d’investir 5 millions d’euros dans un modèle ultra-performant, une Flexo 7, machine conçue en Allemagne et dotée de 7 couleurs. « Nous avons produit quelques références au Portugal pour les montrer à nos clients et ils ont été très séduits, confie Herco Koeling. L’imprimante leur offre la possibilité d’aller plus loin dans leur packaging. Pour nous, cet investissement est une réelle décision stratégique qui prépare le site à l’avenir, car nous avons beaucoup de demandes pour des produits de haute qualité avec plus de couleurs. » Europac pourra donc gagner encore en flexibilité et l’entreprise veut, avec cet équipement, prospecter de nouveaux marchés. La machine est aussi plus rapide, avec un contrôle automatique de la qualité des produits qui en sortent. « C’est une garantie supplémentaire pour nos clients, » précise Herco Koeling.

Un investissement à long terme

Installée depuis juillet dernier, la nouvelle imprimante acquise par Europac ne tourne pas encore à plein régime, dans l’entreprise qui fonctionne sans interruption du lundi matin au samedi matin. Il a fallu former des collaborateurs dédiés à l’outil et les équipes de maintenance. Europac a aussi invité ses clients qui ont pu évaluer ses possibilités. « C’est réellement un investissement sur le long terme, explique Herco Koeling. Nous savons qu’il faudra quelque temps encore pour que cette machine fonctionne au maximum de ses capacités, car toutes nos commandes ne nécessitent pas d’utiliser une imprimante à 7 couleurs. Mais c’est notre objectif et nous allons augmenter notre service commercial dans ce sens et proposer de nouvelles choses. »
Avec aujourd’hui cette nouvelle imprimante très performante sur un marché concurrentiel important, Europac, à Durtal, entend donc se démarquer pour continuer de se développer. Son chiffre d’affaires, de 62 millions d’euros en 2017, atteindra entre 65 et 70 millions en 2018. L’entreprise souhaite aussi recruter, pour réduire le nombre de ses intérimaires et anticiper les départs en retraite.

Longue comme une rame de métro, la nouvelle imprimante d'Europac permet des impressions à 7 couleurs, rares sur ce marché concurrentiel.
Longue comme une rame de métro, la nouvelle imprimante d'Europac permet des impressions à 7 couleurs, rares sur le marché des emballages en carton. — Photo : Europac - Durtal

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.