Sarthe

Industrie

Avec Abrid’Ô, Mondial Piscine renforce l’intégration de ses activités

Par Cédric Menuet, le 22 décembre 2020

Le constructeur de piscines sarthois lance début 2021 l’activité de sa nouvelle filiale Abrid’Ô, dédiée à la fabrication d’abris de piscine. Pour Mondial Piscine, il s'agit d'un jalon de plus dans la stratégie d’intégration de ses activités.

Basée à Cérans-Foulletourte, Mondial Piscine produit 2 500 piscines par an.
Depuis la Sarthe, Mondial Piscine produit chaque année 2 500 piscines, commercialisées en France et dans 14 autres pays. — Photo : Mondial Piscine

L’activité devrait commencer en début d’année sur le site historique de Cérans-Foulletourte, près de La Flèche. Mondial Piscine y a en effet investi 2 millions d’euros dans la construction d’un bâtiment de 2 500 m² pour sa nouvelle filiale Abrid’Ô. Avec cette nouvelle entité, le constructeur de piscines va fabriquer des abris destinés à la protection des bassins, un produit complémentaire à ses différentes gammes. Sous deux ans, c’est une dizaine de personnes qui devrait s’affairer dans le nouvel atelier de Cérans-Foulletourte. La création d’Abrid’Ô posant ainsi un jalon supplémentaire dans la stratégie d’intégration du groupe sarthois. « Ces nouvelles activités naissent toujours d’un retour du terrain émanant de notre réseau de concessionnaires. Leurs remontées nous permettent d’améliorer nos produits et de les adapter à nos clients. Si l’on a le savoir-faire et des volumes suffisants, on intègre en interne », explique Laurent Chapuis, directeur commercial de Mondial Piscine.

C’est ainsi que le groupe a créé en 2019 Mondial Spa, sa filiale dédiée à la fabrication de bains à remous. Mondial Piscine s’appuie également sur Sofatec, spécialisée dans la production de couvertures automatiques de piscines, via ses deux usines de Cérans-Foulletourte et du Pertuis, en Haute-Loire. Enfin, le Sarthois dispose également depuis 2008 d’un pôle de plasturgie à travers sa société Dévelop’Mans. L’ensemble de ses entreprises emploie une cinquantaine de salariés pour un chiffre d’affaires consolidé de 30 millions d’euros en 2020. « L’intégration nous donne flexibilité et indépendance, reprend Laurent Chapuis. Notre métier étant soumis à des périodes de pointes en production et livraison entre avril et juin, cela nous permet de lisser la production sur l’année. »

Porté par le marché et la crise !

Toujours présidé par Michel Morin qui l’a fondé en 2002, Mondial Piscine est ainsi en capacité de fournir 2 500 bassins par an grâce à sa technicité. Le fabricant produit en effet des piscines monoblocs en béton armé coulé dans un coffrage constitué de panneaux en polypropylène. Un concept breveté permettant ainsi au groupe de proposer une large gamme de formes et de tailles de bassins. Cinq presses à injection sont ainsi dédiées à la fabrication de ces panneaux de coffrage mais également de moules de bassins et d’accessoires de piscine comme des systèmes de traitement et de filtration de l’eau. Une maîtrise de l’ensemble de la chaîne qui s’est avérée gagnante durant la première période de confinement, quand les outils de production étaient à l’arrêt et que les délais chez les fournisseurs s’allongeaient. Car le directeur commercial de l’entreprise ne s’en cache pas, Mondial Piscine « fait partie des chanceux du confinement. Il y a bien sûr eu une baisse de chiffre d’affaires, mais elle est compensée. Nos demandes de contacts ont bondi au printemps. Le virus a changé la donne. Nous le constatons, les consommateurs investissent dans leur confort et dans la valorisation de leur habitat. » Avec ses produits à forte valeur, le groupe sarthois bénéficie donc pleinement de l’explosion du marché de l’aménagement intérieur et extérieur, née de la crise sanitaire.

Maintien de la croissance en 2021

De quoi l’encourager à poursuivre son expansion. Commercialement, Mondial Piscine s’appuie sur 67 concessionnaires français, des indépendants distribuant ses produits sur le territoire national. Un réseau qui grandit à raison de 8 à 10 ouvertures annuelles et qui a gardé ce rythme malgré la crise sanitaire. « À une centaine de concessions, on pourra considérer que l’on quadrille correctement la France », sourit Laurent Chapuis. L’international porte également la croissance du pisciniste qui est présent aujourd’hui dans 14 pays. Des implantations dans les pays limitrophes mais également en Pologne, Turquie, Israël ou encore Vietnam qui représentent 14 % de son activité. Là encore, Mondial Piscine entend faire grandir son réseau international en s’implantant chaque année dans deux nouveaux pays. « Nous terminons 2020 sur une croissance à deux chiffres et nous pensons que ça ne va pas s’arrêter ! Nos concessionnaires avaient au minimum 60 % de leur carnet de commandes plein en novembre », commente Laurent Chapuis. Tablant à nouveau sur une croissance à deux chiffres, Mondial Piscine entend donc conserver quelques longueurs d’avance en 2021.

Basée à Cérans-Foulletourte, Mondial Piscine produit 2 500 piscines par an.
Depuis la Sarthe, Mondial Piscine produit chaque année 2 500 piscines, commercialisées en France et dans 14 autres pays. — Photo : Mondial Piscine

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail