Maine-et-Loire

Textile

Ateliers Pulsion Design vend en direct sa marque de boxers made in Cholet

Par Olivier Hamard, le 15 septembre 2020

À la Séguinière, l’entreprise de confection Ateliers Pulsion Design, qui travaille en sous-traitance pour de nombreux acteurs de la mode et de la confection, se diversifie avec sa propre marque de boxers en s’attaquant à une nouvelle clientèle de particuliers en vente directe et sur un site internet dédié.

Atelier Pulsion Design - La Séguinière (49)
Le Boxer des Ateliers Pulsion Design est conçu et fabriqué dans l'entreprise de la Séguinière avec des matières françaises. — Photo : Olivier Hamard JDE

En reprenant Ateliers Pulsion Design en janvier 2018, Vincent Bernard souhaitait développer l’entreprise de confection de la Séguinière, spécialisée dans le travail à façon, l’impression textile, les vêtements d’image et de travail et les collections pour les créateurs ou les influenceurs. En élargissant sa clientèle et en investissant de nouveaux marchés, tels que celui du Puy du Fou voisin, l’entreprise est passée de 11 salariés à 27 aujourd’hui. Et la crise sanitaire a encouragé le dirigeant à développer une activité qu’il entend bien pérenniser : la commercialisation de sa propre marque, le Boxer des Ateliers.

Une gamme entièrement fabriquée en France

L’idée germait dans un coin de la tête de Vincent Bernard depuis quelque temps : Créer sous sa propre marque un produit local, made in France et fabriqué presque entièrement dans les Mauges. La baisse d’activité de l’entreprise, en raison du confinement, a encouragé le dirigeant à se lancer dans l’aventure : « Beaucoup de nos donneurs d’ordre ont connu un coup d’arrêt, précise Vincent Bernard. Nous réalisons par exemple une grande partie de notre activité en marquage et sérigraphie pour les clubs sportifs, des salons ou des festivals, et cela ne reviendra probablement pas pleinement avant un an. Comme nous travaillions jusqu’ici uniquement en sous-traitance, je voulais aussi valoriser le travail des collaborateurs. »

Vincent Bernard - Ateliers Pulsion Design - La Séguinière (49)
Vincent Bernard - Ateliers Pulsion Design - La Séguinière (49) - Photo : Olivier Hamard JDE

Au printemps, dès le début de la crise sanitaire, Ateliers Pulsion Design a donc diversifié sa production, d’abord avec des masques en tissu fabriqués dans ses locaux ou sous-traités dans une usine en Tunisie, et a lancé le Boxer des Ateliers. Une seule marque pour une gamme de 26 modèles, dont seul l’élastique provient d’Italie…
Le tissu arrive en effet tout droit des Pyrénées, la découpe est effectuée par l’entreprise AD Confection, à Trémentines, l’étiquette est sous-traitée en Bretagne et la vignette bleu blanc rouge qui orne le produit est fabriquée à Cholet. « L’idée est de proposer un produit maison, un peu dans l’esprit de la vente à la ferme, explique Vincent Bernard. Jusqu’ici, nous n’avions pas d’activité en B to C. Nous avons lancé la gamme 20 jours avant la fête des Pères et nous avons vendu 600 pièces en 10 jours. »

Pour commercialiser sa marque de boxers, Ateliers Pulsion Design veut jouer la carte de la proximité. L’entreprise a ouvert un site internet dédié, mais également une boutique d’usine, où l’on trouve toute sa gamme et d’autres produits fabriqués pour des créateurs ou des influenceurs. L’atelier s’est même ouvert au public pour montrer son savoir-faire. Un savoir-faire que l’entreprise valorise avec la vente de ses boxers, puisque le coût horaire est plus élevé que pour une activité de sous-traitance. « Avec ce produit, nous devenons aussi fabricant-distributeur, ajoute Vincent Bernard. En conservant notre activité historique, l’idée est de réfléchir à une stratégie de marque et d’élargir peu à peu la gamme, pour lancer une production régulière. » Avec l’objectif d’atteindre environ 30 % du chiffre d’affaires, qui s’élevait au 31 juillet à plus de 2 millions d’euros sur les douze derniers mois, mais avec une rentabilité plus importante.

Atelier Pulsion Design - La Séguinière (49)
Le Boxer des Ateliers Pulsion Design est conçu et fabriqué dans l'entreprise de la Séguinière avec des matières françaises. — Photo : Olivier Hamard JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail