Sarthe

Informatique

Après l'informatique, Conty se diversifie dans la téléphonie

Par Cédric Menuet, le 25 juin 2019

À Saint-Pavace, près du Mans, Conty crée une nouvelle activité dédiée aux télécoms d’entreprise. Depuis sa reprise par deux salariés en 2016, la société connaît une croissance de plus de 10 %.

Salariés de Conty à Saint-Pavace, Dany Edon et Véronique Gaumet ont repris l'entreprise sarthoise en 2016.
Salariés de Conty à Saint-Pavace, Dany Edon et Véronique Gaumet ont repris l'entreprise sarthoise en 2016. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Reprise il y a trois ans par deux salariés, la société sarthoise Conty se laisse pousser une branche supplémentaire. L’entreprise de Saint-Pavace, près du Mans, lance en effet une nouvelle activité de commercialisation d’abonnements télécoms et de vente d’équipements de téléphonie à destination des entreprises. Une offre qui arrive en complément de ses activités historiques de vente et installation de matériel informatique pour les professionnels. « Nous entrons tard sur ce domaine. Mais la demande grandit au rythme où se déploie la fibre optique. Nous sommes sollicités quotidiennement sur ces questions par nos clients », indique Dany Edon, repreneur de Conty avec Véronique Gaumet. À la tête de cette PME d’une quarantaine de salariés, le tandem a déjà agrandi son champ d’activité en 2017 avec la création d’un nouveau domaine d’expertise autour du Wifi professionnel. Conty s’est en effet spécialisé dans l’installation de réseaux internet sans fil dans des bâtiments de grande dimension ou distants entre eux. La PME revendique ainsi l’installation de 150 points Wifi en 2018.

De la machine à écrire à l’ordinateur

Ce n’est pas la première fois que Conty élargit son horizon. Créée en 1979 par Jean Conty, l’entreprise est alors positionnée dans la vente, l’installation et la réparation de machines à écrire et copieurs analogiques. Elle prend le virage de l’informatique 10 ans plus tard en devenant un acteur dans le domaine de la fourniture et la maintenance de matériels et solutions informatiques. Conty va même sortir de ses frontières sarthoises sous l’impulsion de son premier repreneur Yves Bouttier, avec la création des agences d’Alençon et Laval en 2005 et 2010. Aujourd’hui, l’entreprise de Saint-Pavace emploie 43 personnes dans trois départements pour un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros, en croissance de 11 % depuis sa reprise en 2016. « La tendance reste à la hausse pour 2019. Nous avons déjà enregistré 30 % de prise de commandes supplémentaires cette année pour la seule agence de Saint-Pavace », souligne Dany Edon.

Croissance externe pour pérenniser

Pour continuer sur sa lancée, Conty veut encourager la diversification de ses activités et entend surtout grandir. « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas répondre sur tout. Nous avons besoin de compétences complémentaires à nos métiers. Elles sont à trouver en s’associant à d’autres entreprises, voire à acquérir par croissance externe. » Tout l’enjeu pour Conty étant de prendre de la masse. Il s’agit de devenir un acteur local de poids pour tenir son rang dans un secteur tendant à la concentration et dominé par de grands groupes. La PME sarthoise entend aussi sortir à nouveau de ses frontières pour assurer sa pérennité, en regardant vers les départements voisins comme l’Indre-et-Loire. « C’est un sujet encore en réflexion et très récent qui ne se posait pas lors de la reprise de la société, fait savoir Véronique Gaumet. Maintenant que nous avons fait nos premières armes en tant que dirigeants d’entreprise, nous pouvons l’envisager. » Un développement qui pourrait ainsi se concrétiser dès 2020.

Salariés de Conty à Saint-Pavace, Dany Edon et Véronique Gaumet ont repris l'entreprise sarthoise en 2016.
Salariés de Conty à Saint-Pavace, Dany Edon et Véronique Gaumet ont repris l'entreprise sarthoise en 2016. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.