Pays de la Loire

Investissement

Acoustique : Un Technocampus au Mans

Par Cédric Menuet, le 07 mars 2014

Recherche Le Mans accueillera sous deux ans un centre de recherche Technocampus, dédié à l'acoustique. Un outil estimé entre 15 et 20 millions d'euros qui doit ancrer la filière dans la région.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Il n'y a pas que l'Estuaire en Pays de la Loire. Après l'implantation des Technocampus Composites, Océan et Réalité Virtuelle entre Nantes et Saint-Nazaire, Le Mans accueillera à son tour cet outil de recherche technologique régional. Un nouveau pôle d'expertise dédié à l'acoustique et à la physico-chimie des matériaux, censé structurer la filière régionale. Le choix de la Sarthe n'est pas un hasard. Le futur Technocampus s'appuie en effet sur les compétences de Le Mans Acoustique, structure réunissant les acteurs sarthois en recherche et formation de la filière. Désormais fédérés, ces derniers disposeront ainsi d'un outil taillé sur mesure pour la recherche. Ils seront rejoints sur place par une équipe de l'Institut de recherche technologique (IRT) Jules Verne de Nantes. Une dizaine de ses chercheurs devant prendre leurs quartiers au Mans sous trois ans. Le lieu aura donc une vocation scientifique mais aussi d'ancrage de la filière auprès des industriels. « L'excellence scientifique en acoustique et matériaux est acquise au Mans. Il faut maintenant mettre ces compétences au service du monde économique », résume Christophe Clergeau, vice-président de Région.




Au service des entreprises

Le Mans peut en effet prétendre jouer dans la cour des grands en matière d'acoustique. Le Laum, Laboratoire d'acoustique de l'Université du Maine, emploie 130 personnes, soit l'une des plus importantes concentrations de chercheurs acousticiens d'Europe. Le centre de transfert de technologie du Mans (CTTM) travaille notamment avec des industriels tels que Safran ou Claas au plan local. Des collaborations que Le Mans Acoustique pourra donc développer sur place. En tant que plateforme décentralisée de l'Institut de recherche technologique Jules Verne de Nantes, le Technocampus sera en effet doté de plateaux de recherche et d'expérimentation, allant de la recherche fondamentale à la pré-industrialisation, accessibles aux entreprises. Par ces nouvelles prestations la Région entend donc séduire de grands groupes et les faire entrer au sein de l'IRT Jules Verne.




15 à 20 millions d'investissement

Le site d'implantation n'est pas encore été déterminé, mais se situera à proximité immédiate de l'Université du Maine et de ses infrastructures. Un ensemble de 4.000 à 5.000 m² doit donc sortir de terre pour une ouverture à l'horizon 2015-2016. La région Pays de la Loire a déjà inscrit 10 millions d'euros à son budget 2014 pour la réalisation du Technocampus manceau, pour un coût total compris entre 15 à 20 millions d'euros. Le conseil général de la Sarthe s'engage à hauteur de 2 millions dans le financement des fonctions support et des opérations immobilières. La participation de Le Mans Métropole et de la ville du Mans devant être définie après le scrutin municipal.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition