En bref

  • Auvergne-Rhône-Alpes

    BTP

    TP et bâtiment au beau fixe

    16 avril 2018

    Selon la note de conjoncture trimestrielle publiée par la Banque de France, l’activité du bâtiment et des travaux publics (7,7% des effectifs en AURA) reste soutenue au cours du 1er trimestre. Les prévisions sont « favorables » au regard des carnets de commandes « bien garnis pour tous segments confondus ». La « forte demande » octroie au TP  un bon courant d’affaires et à celui du gros œuvre une reprise solide.
    Des tensions sur les prix et une certaine prudence sur l’emploi restent toutefois d’actualité.

  • France

    Métallurgie

    Le patron d’ArcelorMittal France prend la tête de l'UIMM

    20 avril 2018

    Suite au retrait d'Alexandre Saubot pour candidater à la présidence du Medef, l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) a choisi Philippe Darmayan comme nouveau représentant. Déjà président du Groupe des fédérations industrielles et vice-président du nouveau lobby France Industrie, le patron d'ArcelorMittal France veut accentuer la réduction des charges sociales et développer les centres de formation et l'apprentissage dans l'industrie métallurgique, exposait-il aux Echos début avril.

  • France

    Emploi

    Les embauches toujours à un haut niveau

    20 avril 2018

    Un début d'année qui marque la stabilisation du niveau des embauches en France. Après une progression de 3,1 % au dernier trimestre 2017, le nombre de déclarations d’embauche hors intérim de plus d’un mois a augmenté de + 0,1 %, selon l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss). Une stabilité due à une hausse des embauches CDI (+ 0,8 %) compensant la baisse des embauches en CDD de plus d’un mois (- 0,5 %). Sur un an, les déclarations d’embauche de plus d’un mois augmentent de 6,7 % (+ 14,3 % d'embauches en CDI).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Lyon

    Informatique

    Sword cède sa filiale basée à Bâle

    20 avril 2018

    Créée en 2000 à Lyon sous le nom de Decan, le groupe luxembourgeois d'informatique Sword (transfert du siège sociale en 2012 ; 200 salariés toujours employés à Lyon) annonce la cession de sa filiale basée en Suisse Alémanique à Bâle.  En plus de cette filiale spécialisée dans la mise en place de solution APM (Application Performance Management), Sword a inclus dans la transaction la cession de deux entités basées respectivement en Tunisie et au Maroc. "Cette cession renforcera la cohérence du groupe", précise la direction, qui sur les six derniers mois a acquis deux entités Services au UK et une entité Services en Suisse.