Auvergne-Rhône-Alpes

Assurance

Un nouveau cluster assurance pour fédérer la filière régionale

Par Pierre Tiessen, le 08 novembre 2018

Les principaux acteurs du territoire s’associent pour créer un cluster dédié, premier du genre en France. Objectif : créer des synergies avec d’autres secteurs économiques et répondre aux besoins de formations d’une filière bouleversée par les nouveaux usages digitaux.

De gauche à droite : Jean-Paul Babey, président du groupe Alptis, Eric Lamouret, président du Sycra, Bruno Rousset, président du groupe April et Philippe Gléran, représentant régional de la fédération française des assurances.
De gauche à droite : Jean-Paul Babey, président du groupe Alptis, Eric Lamouret, président du Sycra, Bruno Rousset, président du groupe April et Philippe Gléran, représentant régional de la fédération française des assurances. — Photo : Cluster assurance AuRA

« On est généralement plus intelligent à plusieurs ». Bruno Rousset, président du groupe lyonnais April (CA : 928 millions d’euros // 3 800 salariés), justifie ainsi la création ce 8 novembre d’un nouveau cluster régional. Dédiée à l’assurance, la structure fédère l’ensemble des acteurs de cette filière. Présidé par Jean-Paul Babey (Alptis), le cluster assurance AuRA (son nom officiel) réunit les principales sociétés d’assurance - dont Alptis, April, Apicil, Harmonie Mutuelle, Sham et Groupama. « Mais aussi les intermédiaires comme Agéa, CSCA, le syndicat régional des courtiers d’assurance ainsi que les représentant de l’écosystème et instituts de formation : ISFA, Ifpass, Actuaris, etc. », précise Philippe Gléran, représentant régional de la fédération française des assurances.

15 000 emplois dans la région

Ce cluster (doté d’un budget de fonctionnement de 70 000 à 100 000 euros) répond d’abord à une nécessité : celle de fédérer tous ces acteurs afin de préserver la vitalité de cette filière qui emploie au plan régional quelque 15 000 personnes. « Lyon est la deuxième place de l’assurance en France », rappelle Eric Lamouret, président du Sycra et vice-président de ce nouveau cluster. Mais avec l’avènement du numérique et l’arrivée de solutions de robotisation, certains métiers de l’assurance sont à repenser. Cette structure entend ainsi créer des synergies fortes avec les 15 instituts du territoire, qui proposent des formations en assurance. « Nous manquons de profils techniques. Je pense notamment au métier de souscripteur de risques d’entreprise. Nous avons également besoin de commerciaux, dotés de compétences techniques et de savoir être ».

De gauche à droite : Jean-Paul Babey, président du groupe Alptis, Eric Lamouret, président du Sycra, Bruno Rousset, président du groupe April et Philippe Gléran, représentant régional de la fédération française des assurances.
De gauche à droite : Jean-Paul Babey, président du groupe Alptis, Eric Lamouret, président du Sycra, Bruno Rousset, président du groupe April et Philippe Gléran, représentant régional de la fédération française des assurances. — Photo : Cluster assurance AuRA

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture