Isère

Sport

Raidlight (groupe Rossignol) : Benoît Laval met fin à l'aventure

Par Marie Paturel, le 01 février 2019

Le groupe Rossignol annonce le départ de Benoît Laval, vice-président outdoor du groupe et fondateur de Raidlight, équipementier sportif isérois spécialiste du trail, de la course à pied et de la randonnée légère. Ce départ marque un tournant dans l’histoire de la marque française, née il y a 20 ans dans la Loire.

Benoît Laval, ex-PDG de Raidlight et vice-président Outdoor du groupe Rossignol.
Vingt ans après avoir créé Raidlight, équipementier sportif spécialiste du trail et de la course à pied pionnier en France, Benoît Laval quitte l'entreprise et sa maison-mère Rossignol pour d'autres aventures entrepreneuriales. — Photo : Raidlight

L’annonce résonne comme un coup de tonnerre dans le petit monde de la course trail : Benoît Laval, fondateur de Raidlight (CA 2018 : 10 M€, 50 salariés et 1 200 magasins revendeurs dans le monde), équipementier sportif spécialiste du trail et de la course à pied basé à Saint-Pierre-de-Chartreuse, en Isère, a décidé de quitter ses fonctions de vice-président outdoor du Groupe Rossignol (CA 2017 : 345 M€, 1 430 salariés, dont 730 en France), tout comme son binôme associé depuis 2012, Vincent Thibaudat, directeur du contrôle de gestion du groupe. Leur départ devrait être effectif mi-février.

Divergence dans les choix stratégiques

Coureur à pied émérite, Benoît Laval, ancien membre de l’équipe de France de trail, explique au Journal des Entreprises ne plus « complètement partager les choix stratégiques et organisationnels structurants pour Raidlight et le groupe Rossignol », lequel avait racheté Raidlight en 2016. « Mais nous sommes tenus par la confidentialité professionnelle et n’entrerons donc pas dans les détails de ces divergences qui ont conduit à notre démission. »

« Nous ne partagions plus complètement les choix stratégiques et organisationnels structurants pour Raidlight et le groupe Rossignol. » 

Du côté de Rossignol, le communiqué de presse dévoile laconiquement que "Benoît Laval et Vincent Thibaudat sont animés par le souhait de mener d’autres aventures entrepreneuriales de manière indépendante", sans indiquer plus précisément les raisons de cette séparation entre le binôme et le groupe. « Concernant notre remplacement, il faut poser la question à Rossignol. Nous avons démissionné il y a deux mois et demi et le Groupe commence à réfléchir à la suite », ajoute Benoît Laval. Affirmant « ne pas se sentir irremplaçable », Benoît Laval rappelle que Raidlight existe toujours et que le personnel continue à assurer ses missions.

20 ans de croissance à deux chiffres

Pour Bruno Cercley, président du groupe Rossignol, "la transition qui s’opère s’inscrit dans la continuité de l’acquisition réalisée en 2016". "Benoît et Vincent nous laissent une équipe solide de passionnés de montagne et de trail sur laquelle nous saurons nous appuyer."

« Avec Vincent Thibaudat, je crois que nous avons fait du beau boulot. »

Le fondateur de la marque pionnière en trail running en France admet éprouver un « pincement au cœur » à l'idée de quitter l’entreprise qu’il a lui-même créée. Mais il avoue aussi « ne pas éprouver de regrets » : ni d’avoir amené la marque dans le groupe Rossignol en 2016 – ce choix était indispensable pour que l’entreprise continue sa croissance – ni d’avoir décidé de quitter l’aventure.

Nouveaux projets

« Raidlight existe toujours à Saint-Pierre-de-Chartreuse et la vie de l’entreprise continue. Avec Vincent, je crois que nous avons fait du beau boulot : 20 ans de croissance à deux chiffres témoignent de notre savoir-faire et de la capacité d’innovation dont a toujours su faire preuve Raidlight », ajoute le quadragénaire, qui continue de courir et vivre en Chartreuse, en nourrissant de nouveaux projets.

« Je vais suivre quelques formations qui me tiennent à cœur, notamment dans le marketing digital, le LBO ou la reprise d’entreprise. Je vais laisser les opportunités se présenter au fil des mois. En tout cas, mes projets se feront certainement avec Vincent. »

En réponse aux très nombreuses sollicitations et en synthèse des posts sur le sujet, Je confirme que je quitterai...

Publiée par Benoit Laval sur Jeudi 31 janvier 2019
Benoît Laval, ex-PDG de Raidlight et vice-président Outdoor du groupe Rossignol.
Vingt ans après avoir créé Raidlight, équipementier sportif spécialiste du trail et de la course à pied pionnier en France, Benoît Laval quitte l'entreprise et sa maison-mère Rossignol pour d'autres aventures entrepreneuriales. — Photo : Raidlight

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture