Lyon

Services

La start-up PermiGo placée en redressement

Par la rédaction, le 13 avril 2017

PermiGo a été placé le 5 avril dernier en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Lyon.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le compte à rebours a commencé pour PermiGo, placé le 5 avril dernier en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Lyon lequel lui a laissé trois semaines pour trouver un repreneur. « Les candidats à la reprise ont jusqu'au 21 avril pour déposer leur offre », indique le cofondateur Grégory Giovannone, précisant que le Tribunal de Commerce de Lyon tiendra audience le 9 mai pour désigner le dossier retenu. 

Les deux fondateurs de PermiGo s'apprêtaient à signer le closing d'une levée de fonds de 600 000 euros auprès de multiples business angels le 5 avril. « Nous avions signé une lettre d'intention le 15 mars. Les business angels se sont retirés le 31 mars. On n'a rien vu venir » déplore le cofondateur. PermiGo emploie 99 salariés pour un chiffre d'affaires 2016 de 2,2 millions d'euros.

Co-fondé par Grégory Giovannone & Serge Haroutiounian en juin 2014, PermiGo propose une nouvelle méthode du passage du permis de conduire digitalisée à partir de 799 euros. Cette offre, deux fois moins chère que les écoles de conduite traditionnelle comprend le code, 20 heures de conduite et une première présentation à l'examen. PermiGo est aujourd’hui présent dans 14 villes en France : Bordeaux, Grenoble, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Strasbourg, Tours, Toulouse, Saint-Etienne.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture