Services

La Cordée : Un 3e lieu de coworking à Lyon avant Paris

Par Claire Pourprix, le 07 juin 2013

Bureaux. L'entreprise lyonnaise multiplie les points d'accueil de travailleurs nomades. Des espaces de travail qui privilégient l'échange et la convivialité.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après Charpennes, ouvert en novembre 2011, Perrache, inauguré en septembre 2012 et Villefranche-sur-Saône, en janvier 2013, La Cordée vient de s'établir cours de la Liberté à Lyon. Contrairement aux autres espaces de coworking, d'environ 150 m² chacun, ce dernier est plus spacieux car il répond à un montage orignal. « Plusieurs structures qui occupaient ces bureaux en colocation ont intégré La Cordée afin de bénéficier d'un lieu de vie. Nous hébergeons aussi l'accélérateur de start-up Boost in Lyon, précise Michael Schwartz, co-fondateur de l'entreprise. La Cordée occupe 280 m² sur les 450 m² disponibles. »




190 m² gare de Lyon

Plus qu'un espace de travail, l'entreprise développe des lieux de vie pour les travailleurs nomades. Ces derniers peuvent, pour 24 € d'abonnement mensuel et 2,50 € par heure d'occupation (plafonné à 200 € par mois), profiter de tous les lieux de La Cordée. Dès septembre prochain, ils pourront aussi utiliser les nouveaux locaux de 190 m² à proximité de la gare de Lyon, à Paris, pour y organiser leurs rendez-vous d'affaires ou travailler quelques heures entre deux réunions. La Cordée développe aussi un projet dans l'Ain avec l'Agence de développement économique locale au sein de la pépinière de Saint-Genis-Pouilly.




Université d'été

La Cordée, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 100.000 € en 2012, vise plus d'1 M€ en 2014. Ses 200 membres sont pour moitié des indépendants (coaches, consultants, développeurs, graphistes...) qui ne souhaitent pas grandir. 25 % sont des entrepreneurs porteurs de projet ou ayant créé leur entreprise. « Bien souvent, ils trouvent à La Cordée un effet incubateur, avec le partage d'expérience, l'effet miroir avec les autres membres de la communauté », souligne Michael Schwartz.Enfin, le solde est composé de télétravailleurs, qui ne veulent pas travailler chez eux et « viennent chercher de la productivité ». Ce « tiers lieu » permet aussi de rassurer leur employeur. Pour faire vivre cette communauté, les six collaborateurs de l'entreprise organisent des repas, goûters, conférences, formations et autres ateliers comptables. « On nous a qualifiés de réseau doux et ce terme nous convient bien, note le dirigeant. Les membres développent des relations clients fournisseurs de façon naturelle et notre réseau social, Le refuge, lie les cordées entre elles. » Bien décidé à faire bouger les lignes sur les manières de travailler, La Cordée organise sa première université d'été les 18 et 19 juillet au château de Montmelas, près de Villefranche-sur-Saône. Au menu : conférences rapides, ateliers, mises en situation pour apporter un regard nouveau sur l'organisation du travail.

La Cordée



(Lyon) Président : Michael Schwartz Chiffre d'affaires 2012 : 100.000 € 6 équivalents temps plein www.la-cordee.net

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises