Auvergne-Rhône-Alpes

Biens de consommation

Klokers boucle une levée de fonds de deux millions d'euros

Par S.G, le 25 avril 2017

La start-up haut-savoyarde Klokers (horlogerie haut-de-gamme) annonce une levée de fonds de 2 millions d'euros.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Nous l'annoncions en novembre dernier, la start-up franco suisse Klockers, axée sur l'horlogerie haut-de-gamme, voulait lever 1,5 million d'euros pour booster son développement. Elle vient finalement de boucler un tour de table de deux millions d'euros auprès d'investisseurs privés et institutionnels dont le Fonds Entrepreneurs Factory, le Crédit Agricole des Savoie et BPI France.

Cette levée de fonds doit permettre à la start-up créée en 2015 à Annecy-le-Vieux de poursuivre sa stratégie de développement à l'international. Elle dispose actuellement de deux produits phare brevetés. Il s'agit de la KLOK-01 et de la KLOK-02 . La première est inspirée de la règle à calcul circulaire et est vendue 400 euros environs. Elle possède un cadran sans aiguille avec trois disques concentriques tournant pour indiquer, sur le même plan, l'heure le long d'un axe vertical (brevet déposé). La seconde est, elle, inspirée des travaux de Sandford Fleming et de ses 24 fuseaux horaires (900 euros environ). Klokers annonce le développement de nouveaux accessoires pour 2018 et le lancement d'une gamme spécifique sur le thème du bien-être chronobiologique.

Objectif : 120 000 montres vendues en 2020

Les deux fondateurs, Nicolas Boutherin et Richard Piras visent pour 2020, 120 000 montres vendues, soit plus de 20 millions d'euros de chiffre d'affaires avec un EBE de 5 millions d'euros et un résultat net de 3 millions d'euros.

En 2015, la start-up créée en 2013 à Annecy-le-Vieux, avait déjà fait le buzz en levant 200 000 euros en deux heures sur Kickstarter, grâce à sa montre à cadran sans aiguille. Au total, Klokers avait réuni, sur la plateforme de crowdfunding, quelque 600 000 euros pour lancer sa Klok-01. Cette campagne de crowdfunding avait été complétée par Bpi à hauteur de 600.000 euros. En 2016, elle a réalisé un chiffre d'affaires d'1,5 million d'euros avec neuf salariés.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises