Réseaux

Germe : Développement en Savoie

Par A.-G. M., le 07 juin 2013

Le réseau Germe, bien implanté sur Lyon et Grenoble, cherche à s'étendre sur les Pays de Savoie et à créer un groupe à Annecy après celui de Chambéry.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Le Germe, Groupe d'entraînement et de réflexion au management des entreprises, est présent avec quatre groupes sur Grenoble, autant sur Lyon, et un sur Valence. Un groupe existe sur Chambéry depuis 2011 mais, de l'aveu même de son animateur, Patrick Oliveres, le réseau manque encore de notoriété sur les Pays de Savoie. « Un groupe est constitué de quinze à vingt managers issus du même bassin géographique, explique Patrick Oliveres. Ils peuvent venir de TPE, PME, ETI ou grands groupes, être DRH, directeur technique ou commercial... Les femmes sont les bienvenues, mais sont moins nombreuses car peu présentes dans les comités de direction... Les personnes sont hétéroclites, c'est ce qui fait la richesse de nos échanges. » Les entreprises concurrentes ne fréquentent pas un même groupe. L'unique groupe savoyard compte seize membres, dont des représentants de ERDF, Gras Savoye, Kãssbohrer, Montagne & neige développement, Pilot, la Boîte à outils...




Prendre du recul

Chaque groupe de ce réseau national, qui compte 1.500 membres au total, se réunit huit jours par an, répartis au fil des mois. Lors de six réunions, un intervenant apporte son expertise sur un sujet choisi en commun. « C'est une occasion de prendre du recul, de respirer, de réfléchir à la manière dont on travaille. En 2013 en Savoie, nous évoquerons le développement des équipes, l'entretien du réseau, les tableaux de bord du manager, le management agile, le management et le coaching sportif, et le chant ! » Les deux autres journées sont consacrées à des ateliers permettant des échanges sur le quotidien des managers. Patrick Oliveres aimerait créer un second groupe savoyard, sans doute à Annecy. « Créer un groupe demande au moins une douzaine de personnes. L'adhésion de 2.700 € peut être prise en charge par l'entreprise ou entrer dans le budget formation, dans le cadre d'un Dif par exemple. Mais en cette période économique, les budgets sont restreints... »


www.germe.com

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture