Services

Essentiel Formation : Financer son développement

Par Camille Nagyos, le 01 juillet 2011

Le Défi Pour financer son développement et rassurer ses clients, l'organisme de formation stéphanois a décidé d'augmenter son capital, après 4 années de croissance.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Créée en 2006, Essentiel Formation a modestement démarré son activité avec un capital de 5.000euros. Or depuis, la société stéphanoise de formation en informatique a quasiment doublé son CA chaque année pour atteindre 2,90M? l'an dernier avec 24 salariés. Face à cette croissance rapide, les deux codirigeants ont décidé de porter le capital de l'entreprise à 100.000euros sur les conseils de leur cabinet d'expertise comptable. Une opération qui va leur permettre à la fois de financer leur développement mais aussi de sécuriser leurs partenaires bancaires et leurs fournisseurs.




Augmenter ses dépenses

Défini comme l'ensemble des biens ou des richesses accumulés, le capital est traditionnellement utilisé pour produire de nouveaux biens ou revenus. «Le montant initial ne reflétait plus la réalité économique de notre société, explique Isabelle Peyron, l'une des deux gérants. Cette opération comptable vise également à augmenter notre besoin en fond de roulement (BFR).» Financée grâce à une partie des bénéfices réalisés l'an dernier, cette trésorerie supplémentaire permettra notamment de financer l'ouverture d'une cinquième agence en France. Forte de quatre bureaux situés à Lyon, Grenoble, Bordeaux et Lille, Essentiel Formation s'attaquera en effet à la rentrée à la région parisienne où elle ouvrira une nouvelle antenne. Outre le mobilier, l'entreprise va devoir investir dans un nouveau parc informatique mais aussi recruter deux à trois formateurs supplémentaires. «Après quatre années de croissance forte, l'objectif est aujourd'hui de stabiliser l'entreprise et de renforcer sa notoriété», assure Isabelle Peyron. Pour cela, l'équipe dirigeante prévoit d'augmenter ses dépenses en communication de manière significative. Elle réfléchit même à se lancer en télévision pour la première fois à la rentrée. Un projet coûteux qui nécessiterait d'avoir recours à l'emprunt ou à des investisseurs extérieurs pour financer la campagne.




Valoriser ses parts sociales

Sur tous ces aspects, Essentiel Formation bénéficie d'un accompagnement stratégique mis en place par la CCI de Paris à travers un projet de mentoring. «Cette initiative parisienne fait suite au prix Mercure HEC Management que nous avons remporté en 2009», précise la codirigeante qui a été récompensée avec son associé pour l'ambition solidaire de l'entreprise: lors de chaque session de formation, Essentiel Formation réserve une place à un demandeur d'emploi à qui elle offre un ordinateur «afin de lutter contre la fracture numérique», assure Isabelle Peyron. Deuxième poste de dépense après les salaires, le parc informatique est régulièrement renouvelé, ce qui représente entre 2.000et 3.000 nouvelles acquisitions par an. «L'augmentation de notre capital permet de rassurer l'ensemble de nos fournisseurs», note la codirigeante. Enfin, l'un des avantages de gonfler le capital réside dans la valorisation des parts sociales des dirigeants. Associés à 50/50, Isabelle Peyron et Yazid Zerouk ont ainsi décuplé la valeur de leurs parts respectives. Essentiel Formation table sur une poursuite de sa croissance cette année avec un CA proche de 3,50M?.

Essentiel Formation



(Saint-Étienne) Dirigeants: Isabelle Peyron et Yazid Zerouk CA 2010: 2,9 millions d'euros Effectif: 24 salariés www.essentiel-formation.fr 04 77 79 45 72

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises