Lyon

Énergie

Energie hydrolienne : des courants favorables pour HydroQuest

Par Pierre Tiessen, le 20 décembre 2018

Cette PME iséroise inaugure – en groupement avec l’énergéticien lyonnais Hydrowatt – un parc d’hydroliennes fluviales sur le Rhône, d’une capacité de 320 kilowatts. Une première mondiale.  

Créée en 2010, HydroQuest – dont 30 % du capital est aux mains de CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), son principal actionnaire – cherche à s’imposer comme l’acteur mondial sur le marché des hydroliennes fluviales.
Créée en 2010, HydroQuest – dont 30 % du capital est aux mains de CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), son principal actionnaire – cherche à s’imposer comme l’acteur mondial sur le marché des hydroliennes fluviales. — Photo : HydroQuest

Depuis fin décembre, les eaux du Rhône – au niveau de Caluire-et-Cuire – accueillent d’étranges barges métalliques, ressemblant à des barges à fonds plats, amarrées au fond du fleuve. Au nombre de quatre, ces installations sont en réalité des hydroliennes fluviales à axe de rotation vertical, d’une capacité chacune de 320 kilowatts (permettant la production d’environ 1 GW/heure par an soir la consommation énergétique de 500 foyers). Un cas unique. « C’est une première mondiale », confirme Jean-François Simon, PDG d’HydroQuest, PME iséroise d’une vingtaine de salariés créée en 2010 et à l’origine de ce parc hydrolien inédit. Ces hydroliennes ont été construites à Cherbourg par les chantiers CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), principal actionnaire à hauteur de 30% d’HydroQuest puis assemblées au port de Lyon avant d’être immergées

Relais de croissance dans les pays émergents

Ayant nécessité un budget d’1,7 million d’euros – financé à hauteur 650000 euros par les fonds européens Feder et complété par un prêt de la banque belge Triodos –, ce projet est également porté par Hydrowatt, la division hydroélectrique du groupe lyonnais UNITe (CA :  25 millions d’euros). « Nous avons négocié auprès des Voies navigables de France une concession sur 18 ans », précise Jean-François Simon. « Ce parc d’hydroliennes s’inscrit dans la continuité de nos projets en conditions réelles, réalisées depuis 4 ans à Orléans sur la Loire ». Un temps d’expérimentation nécessaire qui aura permis de valider la robustesse et l’efficacité du système avant de passer en phase commerciale.

Avec cet unique projet commercialisé, la petite entreprise iséroise cherche à s’imposer comme le principal acteur mondial sur ce marché de niche. « Nous sommes en effet les seuls à pouvoir proposer clé en main un parc d’hydroliennes fluviales. Nos concurrents sont encore en phase R&D », se félicite Jean-François Simon. « C’est un segment encore peu exploité mais qui va monter en puissance, en particulier dans les pays émergents en Afrique et en Asie. Nous visons d’ailleurs 95 % de notre CA généré à l’export d’ici quelques années ».

2 mégawatts sur le Rhône en 2019

En attendant, HydroQuest prépare pour ce printemps l’installation d’un autre parc similaire, sur le Rhône toujours, en partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône. Un projet d’envergure en amont de Lyon - au pied du barrage-usine de Génissiat dans l’Ain - comprenant 39 machines pour une capacité totale de 2 mégawatts. En parallèle, la PME monte en puissance sur les hydroliennes marines, dont le potentiel d'installation mondial est évalué à 100 GW, dont 3 à 6 GW pour le seul marché français. HydroQuest développe en effet un prototype d’une capacité de 1 mégawatt qui sera installé et raccordé au réseau en avril prochain sur une station d’essai appartenant à EDF, au large de Paimpol.

Créée en 2010, HydroQuest – dont 30 % du capital est aux mains de CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), son principal actionnaire – cherche à s’imposer comme l’acteur mondial sur le marché des hydroliennes fluviales.
Créée en 2010, HydroQuest – dont 30 % du capital est aux mains de CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), son principal actionnaire – cherche à s’imposer comme l’acteur mondial sur le marché des hydroliennes fluviales. — Photo : HydroQuest