Industrie

Depagne : Une centenaire branchée

Par se charge lui-même des relations internationales de l'entreprise. Isabelle Doucet, le 03 février 2012

Le fabricant d'appareillages électriques Depagne a fait le choix d'une production entièrement intégrée et "made in France". Il est leader sur le marché des bornes de marinas.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Au même titre que les abribus ou les colonnes Morris, les coffrets Depagne appartiennent au paysage urbain. Ces armoires de commande et de contrôle d'éclairage public sont facilement identifiables à leurs portes en pointes de diamant. Mais les temps changent: depuis quatre ans, le fabricant d'appareillages électriques et de bornes de distribution remplace sur Lyon ses traditionnels coffrets par une gamme baptisée "Écrin" et imaginée par l'architecte-designer Wilmotte. Presque centenaire, l'entreprise de La Tronche renouvelle sans cesse les gammes de ses produits. Elle s'appuie pour cela sur les compétences de son bureau d'études qui compte six collaborateurs. Le fabricant s'est en effet donné les moyens de défendre une production 100% "made in France". Elle a ainsi fait le choix d'intégrer l'ensemble de sa production, investissant dans les années 80 et 90 dans deux sites isérois, en soutien à sa manufacture historique de La Tronche. Son modèle économique, Depagne l'a assis sur deux piliers: l'intégration et l'export. Moyennant quoi, l'entreprise est passée de vingt salariés dans les années 60 à dix fois plus aujourd'hui. Elle a également triplé son chiffre d'affaires, accentuant, confortablement sa part à l'international.




Fonderie royale

«Nous avons choisi de rapatrier notre sous-traitance pour être certains de la qualité de nos produits», insiste le dirigeant Michel Mussi. Des canons royaux aux coffrets électriques, il n'y a qu'un pas que l'entreprise Depagne a franchi il y a presque trente ans, lorsqu'elle a racheté la fonderie trois fois centenaire de Saint-Gervais dans le Sud Grésivaudan. Cet ensemble, inscrit au registre des bâtiments historiques, et où ont été coulés des canons du XVIe au XVIIIesiècle, offre une superficie de 55.000m². Il a été entièrement rénové au fil des ans pour accueillir l'activité de stratification. L'usine est ainsi équipée de presses à compression à chaud d'une capacité de 100 à 1.300 tonnes. Avec les soixante emplois de Saint-Gervais, c'est tout le hameau du port qui a retrouvé vie au bord de l'Isère. Lorsque Depagne rachète en 1996 le site de La Rivière, à un boulet de canon de Saint-Gervais, elle y transfère l'ensemble de l'activité moulage, avec notamment un parc de presses à injection d'une capacité de 50à 1.200tonnes. Au total, Depagne dispose de 100.000m² d'atelier sur ses trois sites. «Nous sommes partis de notre métier d'origine, le contact électrique, que nous avons habillé au fur et à mesure», décrit Michel Mussi, qui depuis plusieurs décennies n'a eu de cesse de diversifier ses clients et ses produits.




Supports de Linky

Le fabricant de matériel électrique a noué dès ses débuts des relations commerciales avec les sociétés de distribution d'énergie d'avant 1947, puis avec Électricité de France. ERDF pèse aujourd'hui pour 40% dans son portefeuille client. Depagne propose ainsi des dispositifs de raccordement d'immeubles et de lotissements, des coffrets de distribution, des panneaux de contrôle... «Le plus gros de notre activité, ce sont les matériels pour la protection des réseaux et le comptage», résume Michel Mussi. Depuis deux ans, le manufacturier s'est notamment positionné sur la protection des colonnes montantes, le tout pesant pour 20% de son activité. Le fabricant réalise aussi les supports des nouveaux compteurs intelligents Linky. La maîtrise de la gamme complète et de l'ensemble du processus de fabrication de ses produits lui confère un avantage compétitif sur ses concurrents. Depagne affiche une rentabilité de 3%. «C'est peu, mais c'est normal dans l'industrie», fait valoir son P-dg.




Tous les ports

Depagne est également très bien positionnée sur le marché de l'éclairage public, des branchements forains et surtout des bornes de marinas. C'est un créneau sur lequel elle s'est engagée dans les années 70. «Nous avons équipé tous les ports, de l'Italie jusqu'en Espagne, puis nous avons couvert la côte Atlantique et la Manche. Nous commençons maintenant à travailler de l'autre côté de la Méditerranée, en Égypte, au Liban, aux Émirats», raconte Michel Mussi. Les coffrets Depagne tirent leur avantage du choix de leur design et de leur production intégrée en stratification. Sur l'ensemble de ses gammes, Depagne réalise 25 à 30% de son activité à l'international, avec une petite prédilection pour l'Afrique. Elle est aussi présente en Asie. «La variation du chiffre d'affaires dépend de l'export» précise le P-dg, qui

Depagne



(La Tronche) P-dg: Michel Mussi 200 salariés CA 2011: 31M€ 04 76 42 14 04 www.depagne.fr

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture