Saint-Étienne

Innovation

CapRelax veut prendre son envol

Par Gilles Cayuela, le 31 mai 2018

Kinésithérapeute depuis 30 ans, le Stéphanois Jean-Michel Martin a mis au point une cape qui permet de soulager les douleurs de la colonne cervicale et du haut du dos. Fabriquée et distribuée jusqu'à présent de manière artisanale, la CapRelax passe aujourd'hui à l'échelle industrielle avec l'appui financier et logistique de la société Santex.  

Jean-Michel Martin, fondateur de CapRelax.
Jean-Michel Martin et sa CapRelax sont enfin prêts à prendre leur envol. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

"On fait beaucoup de prévention sur les pathologies du bas du dos mais rien pour le haut et la colonne cervicale. Or, je me suis aperçu que beaucoup de gens viennent au cabinet pour des douleurs du haut du dos", lance Jean-Michel Martin.

Partant de ce constat, fruit de trente années d'expérience, ce kinésithérapeute stéphanois a décidé il y a deux ans de développer une orthèse qui favorise le relâchement des muscles du cou, des épaules et de la ceinture scapulaire, et évite ainsi les pathologies des cervicales et du haut du dos.

Cape brevetée

Après un an et demi de R&D et pas moins de 70 prototypes réalisés par une couturière basée à Monistrole (Haute-Loire), Jean-Michel Martin est enfin arrivé à ses fins. "Nous avons réussi à mettre au point une cape qui soutient les avants bras et permet ainsi aux membres supérieurs de se relâcher. Comme elle est faite en polaire, elle apporte aussi de la chaleur et du confort tout en permettant d'avoir une liberté de mouvement pour pouvoir être portée aussi bien en phase de repos qu'en phase de travail", développe le kinésithérapeute.

A la fois simple et redoutablement innovante, cette cape brevetée, baptisée CapRelax, a déjà séduit plus de 1 000 clients, essentiellement dans la région. "Au début j'en vendais une quinzaine par semaine sur mon site internet et puis les ventes ont commencé à décoller suite à un article paru dans Le Progrès. Le téléphone n'arrêtait pas de sonner et je me suis vite retrouvé en rupture de stock. C'est là que j'ai compris que pour aller plus loin, je devais passer au stade industriel", expose Jean-Michel Martin.

Des ambitions mondiales

Pour ce faire, le kinésithérapeute a décidé de se structurer et de s'entourer de compétences. "Fin mars, j'ai créé la société CapRelax avec pour associés le professeur Serge Couzan (Ndlr : fondateur de BV Sport), qui m'apporte sa caution médicale, et la société Santex (Ndlr : fabriquant de textile) chez qui nous sommes hébergés et qui assure toute notre logistique", explique Jean-Michel Martin.

Fort de cette nouvelle organisation "plus professionnelle", CapRelax affiche désormais des ambitions nationales et internationales. "Notre cape s'adresse aussi bien à ceux qui ont des pathologies que ceux qui n'en n'ont pas et qui peuvent l'utiliser dans un esprit de relâchement et de prévention. Nous sommes donc sur un marché potentiel de 7 milliards d'habitants", indique le kinésithérapeute.

Ambitieux mais pragmatique, Jean-Michel Martin s'est fixé un premier objectif raisonnable :  "vendre 10 000 capes la première année". Pour ce faire, le chef d'entreprise et professionnel de santé mise sur son site web marchand qu'il a commencé à traduire en anglais pour partir prochainement à l'international.

Quant au marché français, les prochaines semaines pourraient être marquées par le début d'une nouvelle stratégie de distribution. "Pour l'heure, la vente se fait exclusivement sur internet ou par téléphone, mais nous commençons à intéresser du monde. Nous sommes d'ailleurs en négociations avec une société qui a un réseau d'une centaine de boutiques en France. Nous essayons de monter un partenariat de distribution avec eux", confie Jean-Michel Martin. Un partenariat qui devrait permettre à la CapRelax de prendre son envol.

Jean-Michel Martin, fondateur de CapRelax.
Jean-Michel Martin et sa CapRelax sont enfin prêts à prendre leur envol. — Photo : Gilles Cayuela - Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture