Bealder : Des balises pour connecter sa boutique

Par la rédaction, le 07 novembre 2014

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Détecter et interagir avec un visiteur qui entre et se déplace dans une boutique, c'est désormais possible grâce à la solution développée par Bealder (ex-Happy Newco). « Nous détectons la présence du visiteur à l'aide de petites balises appelées Beacons en anglais. Via la technologie Bluetooth Low Energy (BLE), ces balises nous permettent de communiquer de manière géolocalisée et personnalisée avec des détenteurs de smartphones à des endroits clefs d'une boutique : à l'entrée, dans certains rayons, à la sortie, etc. Cette solution de boutique connectée permet aux retailers d'envoyer aux visiteurs des messages sur leur smartphone pour leur annoncer l'arrivée d'une nouvelle collection, leur proposer une promotion où encore leur faire gagner des points fidélités sur leur carte », développe Benjamin Durand, associé fondateur de Bealder. Après un gros travail d'évangélisation auprès des principaux retailers français, Bealder commence à signer ses premiers gros contrats. « Nous avons une centaine de prospects et trois à quatre grands comptes déjà ou en cours de signature. C'est le cas de Darty avec qui nous sommes en phase de test », confie Benjamin Durand. Et d'ajouter : « Nous sommes aussi en contact avec des musées, des aéroports, bref tout ce qui entre dans le champ de la ville connectée. » Baptisée IBeacon, la solution développée par Bealder devrait permettre à la jeune entreprise lyonnaise d'atteindre rapidement les 10.000 € de chiffre d'affaires mensuel. « C'est l'objectif. Pour l'instant, nous avons franchi la barre des 2.000 € par mois », conclut Benjamin Durand.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture