Lyon

Numérique

Aéroports de Lyon accompagne l'envol de KidyGo

Par A. Henrion, le 12 septembre 2017

Thomas Dournet et Joanna Faulmeyer, cofondateurs de KidyGo, site collaboratif d'accompagnement d'enfants dans l'avion et le train veulent décupler leur communauté d'adhérents d'ici fin 2018.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Un associé décisif pour KidyGo. La filiale Mangement & Services d’Aéroports de Lyon, membre du groupe Vinci Airport vient d'injecter 300.000 euros dans le capital de cette jeune entreprise fondée par Joanna Faulmeyer et Thomas Dournet. La start-up propose depuis mars 2015 un service collaboratif en ligne permettant à des parents de trouver le "kidySitter" de leur(s) enfant(s) –trois maximum- voyageant en train et en avion. Depuis l’été 2016 en effet, la start-up est hébergée par AirPulse, l'incubateur d'Aéroport de Lyon, dont le « pilote » est Olivier Althuser.

Grâce à la levée de fonds, les deux associés comptent lancer en 2018 l’application mobile de leur service, et espèrent ainsi décupler leur communauté, passant de 1.000 à 10.000 annonces publiées chaque mois selon Joanna Faulmeyer, la cofondatrice. « À notre connaissance, il n’existe pas d’offre correspondant à la nôtre » précise la jeune-femme, qui sait pouvoir compter sur l’intérêt marqué de Vinci Airport (35 aéroport dans le monde) pour développer leur entreprise à l’international. 

Masse critique

Conséquence de cette accélération du développement ; la TPE va passer de 4 à 7 salariés d’ici la fin de l’année, et jusqu’à 15 d’ici fin de 2018. Des forces vives destinées à renforcer les échanges avec la communauté des parents et à booster le site et la communication. Cette association qui prend la forme d'une prise de capital dans la start-up permet en effet à la jeune pousse de bénéficier de toute la force de frappe de l'aéroport en termes de communication : affichage grand format sur les portes et les murs de l'enceinte aéroportuaire, campagne sur le web, réseau sociaux, plus l'appui pour les études de marchés concernant les lignes à développer. « Un effort de promotion reste à réaliser pour créer une communauté suffisamment dense pour établir des connexions entre parents et kidysitter » indique Arnaud Besson, directeur de la communication d’Aéroports de Lyon. Pour trouver cette masse critique et faire "matcher" l'offre avec la demande, KidyGo ciblera en priorité les lignes les plus fréquentées telles que Lyon-Nantes, Lyon-Londres ou Lyon-Bordeaux en mettant en relation les familles avec des accompagnateurs certifiés. 

Adhésion de 49 euros

Une certification indispensable pour rassurer les parents. « Nous passons par un prestataire qui vérifie la validité de la carte d'identité, le casier judiciaire, indique le cofondateur Thomas Dournet. Ensuite nous demandons aux kidysitter d'enregistrer une vidéo de 40 secondes pour se présenter, et leur faisons remplir un questionnaire éliminatoire pour s'assurer qu'ils ont bien saisi l'étendue de leur responsabilité vis à vis des enfants qu'ils accompagnent ». Ceux-ci doivent aussi concéder une adhésion annuelle de 49 euros. En guise de rétribution, ils se font payer tout ou partie de leur billet de transport. Les parents acquittent quant à eux la somme de 4,89€ à KidyGo pour accéder à un contact de Kidysitter. 

10 millions de passagers fin 2018

Pour Philippe Bernand, président du directoire de Aéroports de Lyon (jusqu'en décembre, date à laquelle il prendra les mêmes fonctions mais à Marseille-Provence, NDLR), l'accompagnement de start-up tel que KidyGo est une façon de répondre « aux nouvelles habitudes de consommation des clients qui veulent toujours plus de services. D'autant qu'avec le renforcement des contrôles d'identité, prendre l'avion risque de devenir de plus en plus un véritable parcours du combattant, il faut faciliter la vie des passagers ».

L'aéroport accueille chaque année 9,5 millions de passagers, et espère atteindre 10 millions d’ici fin 2018.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture