Auvergne-Rhône-Alpes

Emploi

The Adecco Group décroche un budget régional

Par Audrey Henrion, le 23 janvier 2018

La région Auvergne-Rhône-Alpes a signé une convention avec The Adecco group. Objectif : former et permettre un retour à l'emploi de 400 à 450 personnes d'ici 2018. Ce "contrat d'objectifs" stipule que le groupe dirigé par Christophe Catoir ne sera payé qu'une fois l'objectif atteint. 

Christophe Catoir, PDG de The Adecco Group et Stéphanie Pernod-Beaudon — Photo : A.H

La vice-présidente en charge de la formation professionnelle et de l'apprentissage, Stéphanie Pernod-Beaudon a signé aux côtés du PDG de The Adecco Group une convention d'objectifs devant permettre à 450 demandeurs d'emploi de plus de 12 mois (de catégorie 1 et 2) de bénéficier d'une formation.
Ciblée dans un "secteur pénurique", celle-ci doit déboucher sur un contrat professionnel, d'alternance, d'apprentissage, ou un CDI intérimaire, au plus tard fin 2018. "Souvent beaucoup d'argent public est dépensé dans des programmes de formation professionnelle, mais les résultats ne sont pas souvent évalués et quantifiés", estime la vice-présidente. "Or nous voulons être efficaces" poursuit-elle, se glissant ainsi dans les pas "business minded"de son président Laurent Wauquiez.

Usines à gaz

Pour illustrer les difficultés de recrutement que rencontrent certains secteurs d'activités (BTP, logistique, hôtellerie-restauration) Didier Vanhoutte, recruteur représentant le groupe Intermarché, appuie la démarche régionale : sur la plateforme logistique de l'Isle-d'Abeau, ce professionnel cherche à former 100 personnes pour adresser les colis. "Seuls 50 candidats ont été identifiés et sont venus visiter la plateforme juste avant Noël. Et à peine dix se montrent finalement intéressées pour commencer une formation" décrit l'homme, qui doit trouver encore 90 personnes à former dans un temps record. 

Culture du résultat

Alors que le Président du parti Les Républicains critique depuis des années la politique d'insertion par les structures publiques, que ce soient les emplois aidés, la formation des bénéficiaires du RSA, ou la politique en matière de formation profesionnelle qu'il qualifie "d'usine à gaz", son administration vient de confier cette mission à un acteur 100% privé. "Avec cette convention, le groupe de recrutement ne sera payé, 500 000 euros, qu'une fois les objectifs atteints" nuance toutefois la vice-présidente. "Nous avons, chez Adecco, cette culture du résultat" rappelle d'ailleurs Christophe Catoir, qui a ouvert en 2015 au siège lyonnais sa "Grande école des alternants", formant 1.500 personnes cette année). 

The Adecco Group pèse en 2016  4,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 8800 salariés pour 130 000 intérimaires placés chaque semaine. Avec 571 millions d'euros, la formation professionnelle et l'apprentissage représente le troisième budget régional après les transports et les lycées/universités.  

Christophe Catoir, PDG de The Adecco Group et Stéphanie Pernod-Beaudon — Photo : A.H

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture