En bref

  • Grand Est

    Communication et médias

    Thomas Azan est le nouveau président de l'UCC

    12 mars 2018

    L’Union des conseils en communication du Grand Est (UCC Grand Est), syndicat professionnel visant à fédérer les agences-conseils en communication des trois territoires du Grand Est, a un nouveau président : il s'agit de Thomas Azan, qui succède à Daniel Reyt. Le directeur de l'agence Goodway, à Strasbourg, entend travailler sur la visibilité et la défense des métiers de la communication. Hélène Billiotte, directrice de l’agence Billiotte & Co à Nancy reste Vice-présidente de l’UCC Grand Est pour la délégation lorraine.

  • Moselle

    Réseaux

    Jean Poulallion devient président de l'Union des entreprises de Moselle

    20 juin 2018

    Le président de la société Metzger, à Metz, Jean Poulallion, a été élu président pour trois ans de l'Union des entreprises de Moselle (UE57) : ce nouveau mouvement vient remplacer le Medef Moselle. Un bouleversement dans le paysage des syndicats patronaux dans le département, résultat de l'aboutissement de la démarche " Entreprendre Moselle 2018". Se voulant plus "fédératrice" et plus "ouverte" que le mouvement qu'elle remplace, l'Union des entreprises de Moselle est portée par une nouvelle génération de patrons, au premier rang desquels le président de Lehning, Stéphane Lehning, qui devient vice-président de l'UE57.

  • Nancy

    Collectivité

    Le technopôle de la métropole change de dimension

    20 juin 2018

    Oubliez Nancy-Brabois et retenez Henri-Poincaré : derrière ce changement de nom, le technopôle de la Métropole du Grand-Nancy change de dimension et passe de 100 à près de 560 ha, en englobant le parc d'activité de Brabois et le CHRU jusqu'au Campus Artem, en passant par le secteur Val de Villers-Aiguillettes. Au passage, le technopôle dans sa version redynamisée voit la création d'une Société d'économie mixte, présentée comme un outil pour structurer et animer l'écosystème d'innovation de la Métropole. Au capital de cette SEM, on trouve les acteurs publics mais aussi des entreprises privées comme Saint-Gobain PAM, Novacarb, Welcoop ou encore Plant Advanced Technologies.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • France

    Politique

    Les Français plutôt favorables aux mesures de la loi Pacte

    19 juin 2018

    Ce que les Français plébiscitent dans le projet de loi Pacte présenté le 18 juin par le ministre de l'Economie, c'est avant tout... les mesures qui les concerne directement. Près de 90 % des sondés estiment qu'il est prioritaire ou important d'encourager le développement d'accords d'intéressement dans les entreprises de moins de 250 salariés (86 % souhaitent la mise en place de l'épargne salariale dans les entreprises de moins de 50 salariés), selon un sondage OpinionWay/Comdata Group pour Les Echos. 56 % soutiennent la suppression du seuil des 20 salariés.

    Sur le même sujet