• Moselle

    Loisirs

    Le fonds Prudentia Capital reprend le zoo d'Amnéville

    06 janvier 2020

    Placé en redressement judiciaire en 2016, plombé par une dette de 52 millions d’euros, le zoo d’Amnéville vient d’éviter la liquidation judiciaire : la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Metz a autorisé la reprise du parc par le fonds d’investissement Prudentia Capital. Michel Louis, le fondateur du zoo, et son associé, reste au capital à hauteur de 20 %. Ouvert en 1986, comptant plus de 2 000 animaux et apprécié par les visiteurs, le zoo d’Amnéville a vu sa réputation entachée : fichage des salariés, animaux enterrés… La reprise du zoo s’accompagne d’un changement de statut : l’établissement quitte le statut de Scop pour devenir une SAS.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos