• Moselle

    Nucléaire

    EDF annonce que le débit de la Moselle est trop bas pour refroidir la centrale de Cattenom

    25 juillet 2022

    L’étiage de la Moselle, période durant laquelle la rivière est à son plus bas niveau, est entamé. Avec un débit inférieur à 18,5 m3 par seconde, la Moselle ne permet plus de refroidir les installations de la centrale nucléaire de Cattenom. Dans un message publié le 22 juillet, EDF a donc décidé de solliciter davantage la retenue d’eau voisine de Mirgenbach, interdisant de fait son accès au public. "Durant la période d’étiage de la Moselle […], la centrale de Cattenom limite ses prélèvements d’eau dans la rivière et utilise davantage le stock d’eau de la retenue, écrit EDF. La plus forte sollicitation de la retenue du Mirgenbach peut aboutir à la concentration, dans la retenue, de produits de traitement utilisés dans le circuit de refroidissement (partie non nucléaire de la centrale) pour lutter contre la présence de micro-organismes naturellement présents dans les milieux chauds ou humides." Le 8 juillet, la deuxième unité de production a été remise en service. Pendant cette période, les quatre unités étaient à l’arrêt pour des raisons de maintenance, une première depuis 1986.

Les dernières infos