• Moselle

    Industrie

    Bercy confirme l'octroi d'un prêt de 20 millions d'euros "en soutien des salariés d'Ascoval et d'Hayange"

    23 mars 2021

    Ce 23 mars, dans un point presse dédié au fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, le ministre de l’Économie a confirmé que l’État venait d’octroyer un prêt de 20 millions d’euros à Ascoval (Nord), l’un des sites français du sidérurgiste Liberty avec celui d’Hayange (Moselle). "Nous serons toujours derrière les salariés d’Ascoval, a déclaré Bruno Le Maire. D’autant que cette aciérie a un caractère stratégique puisqu’elle fournit l’acier qui permet à Hayange de faire les rails de la SNCF." Le ministre a ainsi déclaré que ce prêt, décaissé durant le week-end, servira à payer les salariés et les matières premières. "Je veux que les salariés n’aient pas d’inquiétude, a ajouté Bruno Le Maire. Nous apportons les soutiens nécessaires lorsque c’est le cas comme Ascoval. Il y avait un besoin de trésorerie immédiat pour cette semaine, l’État y a répondu". Ces déclarations font suite à la récente faillite du bailleur de fonds britannique Greensill et les difficultés financières de son client GFG Alliance, propriétaire de Liberty.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos