Moselle

Automobile

Thyssenkrupp Presta France inaugure à Florange sa nouvelle ligne à 8 millions d'euros

Par Lucas Valdenaire, le 25 octobre 2021

L’équipementier automobile Thyssenkrupp Presta France, basé à Florange (Moselle), a mobilisé 8 millions d’euros pour installer une nouvelle ligne de production présentée comme ultra-performante. Celle-ci a été pensée pour trois clients importants : Audi, Jaguar et Tesla.

Thyssenkrupp Presta France a inauguré le 8 octobre 2021 sa nouvelle ligne de production baptisée Flex Speed Factory et représentant un investissement de 8 millions d’euros.
Thyssenkrupp Presta France a inauguré le 8 octobre 2021 sa nouvelle ligne de production baptisée Flex Speed Factory et représentant un investissement de 8 millions d’euros. — Photo : Lucas Valdenaire

Un temps de cycle divisé par quatre, un délai de commercialisation trois fois plus rapide et des coûts d’exploitation réduits de moitié : la nouvelle ligne de production inaugurée le 8 octobre 2021 à Florange dans les ateliers du fabricant de crémaillères et de colonnes de direction Thyssenkrupp Presta France, affole les compteurs et réjouit Emmanuel Nerkowski. "La compétition est mondiale, rappelle le directeur industriel monde pour l’activité colonne de direction. Nous avons des sites en Chine, au Brésil, en Hongrie mais nous considérons que notre centre d’expertise est ici et nous devons continuer d’être performants. Cet investissement nous apporte d’excellents résultats et nous met en position très favorable sur le marché."

Un "gage d’activité"

Un marché où la compétition fait rage et où il faut investir en permanence pour tenir le rythme. "Le groupe travaille sans cesse avec nous pour trouver des solutions innovantes et ainsi pérenniser le site malgré une situation concurrentielle par toujours idéale, rappelle Sébastien Kuhn, PDG de Thyssenkrupp Prest France (CA 2020 : 350 M€ ; effectif : 870). Cette nouvelle ligne est pour nous un gage d’activité pour les années à venir dans un secteur qui souffre des conséquences de la crise avec des carnets de commandes en deçà de la normale. Sans compter les pénuries de composants électroniques. Mais vous pouvez compter sur notre engagement pour atteindre notre objectif : zéro licenciement économique à cause du Covid. Notons que nous sommes de nouveau dans une démarche d’embauches malgré les difficultés habituelles de recrutements." Cette nouvelle installation robotisée doit encore monter en puissance sur les douze prochains mois et devrait entraîner la création de 70 emplois.

Le sous-traitant automobile Thyssenkrupp Presta France, basé à Florange et présidé par Sébastien Kuhn, assemble 25 000 systèmes de direction par jour.
Le sous-traitant automobile Thyssenkrupp Presta France, basé à Florange et présidé par Sébastien Kuhn, assemble 25 000 systèmes de direction par jour. - Photo : Lucas Valdenaire

Chaque jour, 25 000 systèmes de direction sortent des usines de Florange et de Fameck et 95 % d’entre eux sont exportés essentiellement vers le marché européen à destination des plus gros constructeurs mondiaux : BMW, Porsche, Volkswagen, Renault ou encore Stellantis. Mais c’est bien pour Audi, Jaguar et Tesla à Berlin que la ligne Flex Speed Factory a été pensée. Cet investissement de 8 millions d’euros (7 millions dans l’outil industriel et 1 million dans des aménagements divers) a été soutenu par la Région Grand Est à hauteur de 1,1 million d’euros.

Ce projet de Recherche Développement et Innovation (RDI) a également été concrétisé en partenariat avec l’Ensam, campus Arts et Métiers de Metz. "Sans toutes ces aides et l’engagement de nos partenaires, ce projet n’aurait pas été localisé en France", glisse le directeur du site Philippe Wernoth avant de rappeler que l’équipementier a injecté à Florange et Fameck près de 60 millions d’euros sur les cinq dernières années.

Véhicules autonomes

Prochaine enveloppe ? Un investissement de 2,3 millions d’euros est annoncé sur trois ans pour développer un projet intitulé "Autonomous Driving". En ligne de mire : de nouveaux marchés liés aux véhicules du futur. "Nous voulons automatiser les transports internes, mettre en place de l’intelligence artificielle au service de l’inspection qualité et moderniser nos infrastructures informatiques pour répondre aux nouvelles exigences du secteur automobile," conclut Philippe Wernoth. Là encore, Thyssenkrupp Prest France sera soutenu par de l’argent public. Cette fois de la part de France Relance avec 800 000 euros d’aides à la clé.

Thyssenkrupp Presta France a inauguré le 8 octobre 2021 sa nouvelle ligne de production baptisée Flex Speed Factory et représentant un investissement de 8 millions d’euros.
Thyssenkrupp Presta France a inauguré le 8 octobre 2021 sa nouvelle ligne de production baptisée Flex Speed Factory et représentant un investissement de 8 millions d’euros. — Photo : Lucas Valdenaire

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail