Nancy

Numérique

Smartfizz veut numériser la prise de commande au restaurant

Par Jean-François Michel, le 31 mai 2021

L’agence nancéienne de développement web et mobile Smartfizz lance une solution permettant aux restaurateurs de numériser la consultation du menu, la prise de commande, en allant jusqu’au paiement par carte directement sur le smartphone du consommateur.

Le président de Smartfizz, Damien Blaise, veut équiper une centaine de restaurateurs avec sa solution de prise de commande sans contact.
Le président de Smartfizz, Damien Blaise, veut équiper une centaine de restaurateurs avec sa solution de prise de commande sans contact. — Photo : Jean-François Michel

Depuis le 19 mai et le retour des repas en terrasse, les clients des restaurants ont pris une nouvelle habitude : scanner un petit QR code collé sur la table pour accéder à une carte en ligne, souvent un simple fichier PDF déposé sur un serveur. Basée à Villers-lès-Nancy, l’agence de développement web et mobile Smartfizz vient de mettre sur le marché une solution, baptisée Toobi, pour aller beaucoup plus loin. La société, qui emploie cinq personnes et a réalisé un peu plus de 350 000 euros de chiffre d’affaires en 2020, a développé un système en ligne permettant non seulement d’accéder à la carte du restaurant, mais aussi de passer commande en ligne, voire de payer en ligne, sans attendre l’addition.

Mieux gérer les flux

"L’idée principale de notre outil, c’est d’aider les restaurateurs à mieux gérer leurs flux en acceptant les commandes plus rapidement", précise Damien Blaise, le président de Smartfizz, qu’il a cofondé avec Étienne Daumail. "Nos échanges avec les restaurateurs nous ont montré que c’est la prise de commande ainsi que l’encaissement qui leur prenaient beaucoup de temps", souligne Damien Blaise. Pour développer et commercialiser Toobi, les deux dirigeants ont levé 300 000 euros, grâce à un soutien de Bpifrance à l’innovation ainsi que la participation d’investisseurs locaux, à travers les business angels du réseau Yeast et le fonds régional ILP, qui détient 30 % du capital de la société.

Un abonnement et des frais à la transaction

Actuellement, l’ensemble des activités de Smartfizz rassemblées sous l’appellation commerciale Toobi pèse environ 20 % de l’activité de l’entreprise. "Mais ce passage à la numérisation de la prise de commande et du paiement n’est pas une mode passagère, l’engouement autour du click and collect le montre bien", souligne Damien Blaise, qui estime que Toobi pourrait peser rapidement 50 % de l’activité de Smartfizz.

Une évolution qui permettrait à la société de renforcer la récurrence de son chiffre d’affaires, les restaurateurs payant un abonnement au système avec des frais sur chaque transaction. Encore "jeune", la solution développée par Smartfizz bénéficie pour la gestion des paiements de l’expertise de Pokky, PME basée à Maxéville qui a "inventé" en 1983 l’outil pour prendre les commandes à table et revendique aujourd’hui près de 20 000 Pokky déployés.

Malgré la fermeture des restaurants entre novembre et mai, Smartfizz a déjà réussi à équiper une quarantaine d’établissements. "Nous visons une centaine de restaurants équipés d’ici la fin de l’année", assure Damien Blaise, qui observe le développement rapide d’une autre activité liée à la restauration, celle de l’installation de bornes tactiles de commande. "Le premier confinement est pourtant venu remettre en cause tous nos projets de déploiement. Aujourd’hui, ça repart", se félicite le président de Smartfizz, qui dispose aujourd’hui d’un panel de solutions pour permettre aux restaurateurs de développer leurs activités, de la borne de commande au click and collect, en passant par la commande à table sur smartphone.

Le président de Smartfizz, Damien Blaise, veut équiper une centaine de restaurateurs avec sa solution de prise de commande sans contact.
Le président de Smartfizz, Damien Blaise, veut équiper une centaine de restaurateurs avec sa solution de prise de commande sans contact. — Photo : Jean-François Michel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail