Nancy

Informatique

SBS Interactive déploie la réalité virtuelle dans le nucléaire

Par Jean-François Michel, le 08 octobre 2020

Opérant depuis dix ans sur les marchés de la Défense, notamment en collaboration avec l'industriel Naval Group, la société nancéienne spécialisée dans la réalité virtuelle SBS Interactive prend pied sur un autre marché de niche : le nucléaire.

Simon Dubois, dirigeant de SBS Interactive à Nancy
« Vis-On centralise toutes les bases documentaires pour les restituer de manière visuelle », explique Simon Dubois, le dirigeant de SBS Interactive. — Photo : © Jean-François Michel

Pour une TPE de huit personnes, qui pèse 500 000 euros de chiffre d’affaires, c’est un contrat de référence. SBS interactive, société qui édite des logiciels de visites en réalité virtuelle et augmentée installée à Nancy, a convaincu Orano La Hague, leader mondial du recyclage des combustibles nucléaires, filiale du groupe nucléaire Orano (3,7 milliards de chiffre d’affaires en 2019), de numériser les 700 000 mètres carrés de l’usine de La Hague, à proximité de Cherbourg (Manche), grâce à son logiciel Vis-On.

Un plan en 3D qui permet d’abord de se repérer dans le dédale d’un site industriel composé de 20 000 salles et s’étalant sur 300 hectares : « Les techniciens et sous-traitants d’Orano utilisent l’outil Vis-On pour préparer leurs interventions sans être contraints de se déplacer et d’entrer dans un site présentant des risques industriels et radiologiques », détaille Simon Dubois, cofondateur et dirigeant de SBS Interactive.

De la Défense au nucléaire

Fonctionnant à l’image d’un outil comme Street View, popularisé par Google, Vis-On peut s’interfacer avec les logiciels métiers : dans le cas d’Orano La Hague, l’industriel pourra, à terme, renseigner 1,5 million d’équipements présents dans l’usine, de la simple vanne aux équipements les plus pointus. « Vis-On centralise toutes les bases documentaires pour les restituer de manière visuelle », précise Simon Dubois. « D’un coup d’œil, on peut se projeter dans les lieux d’intervention, accéder aux informations métier, à l’historique des pannes d’un équipement et à la gestion de maintenance assistée par ordinateur, ou encore aux tutoriels de formation. »

Déclinant ses outils pour de nombreuses applications, allant de la maintenance des bâtiments au tourisme virtuel, SBS Interactive vient de mettre le pied dans un nouveau marché de niche, le nucléaire. Une diversification rendue possible grâce à l’expérience acquise en travaillant avec Naval Group, groupe français spécialisé dans l’industrie navale de défense (3,6 milliards de chiffre d’affaires).

Vente de licences et de formations

« Nos solutions sont 100 % made in Nancy », souligne Simon Dubois. Une exigence qui ralentit les développements mais assure un niveau de sécurité ayant permis à SBS Interactive de convaincre Orano, après un premier rendez-vous sur un salon, en 2017.

Dégageant des revenus par la vente de licences mais aussi lors de formations à ses outils, SBS Interactive pourrait atteindre « très rapidement » le million d’euros de chiffre d’affaires. Une croissance confortée par la crise sanitaire : « Depuis le Covid, nous avons de plus en plus de contacts avec des industriels qui souhaitent numériser leur site », affirme Simon Dubois.

Mais le nucléaire n’a pas fini de stimuler SBS Interactive : la société nancéienne est engagée dans un projet de R & D sur 18 mois, pour un budget de 500 000 € financé par la Région Grand Est, avec Damavan Imaging et un laboratoire de l’Université de technologie de Troyes, visant à créer une solution capable de détecter les sources de radioactivité depuis le jumeau numérique d’une installation nucléaire.

Simon Dubois, dirigeant de SBS Interactive à Nancy
« Vis-On centralise toutes les bases documentaires pour les restituer de manière visuelle », explique Simon Dubois, le dirigeant de SBS Interactive. — Photo : © Jean-François Michel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail