Moselle

Numérique

RGPD : Fair&Smart crée une plateforme pour particuliers et entreprises

Par Ioanna Schimizzi, le 07 mai 2018

La start-up Fair&Smart, installée à la pépinière d'entreprises Synergie Lorraine, à Metz, vient de boucler un premier tour de financement d'1,05 million d'euros pour lancer sa plateforme sur le Règlement général relatif à la protection des données (RGPD) à destination des particuliers et des entreprises.

Xavier Lefevre, PDG de la start-up Fair&Smart, à Metz.
Deux ans de R&D ont été nécessaires pour développer la solution de Fair&Smart. La start-up a notamment bénéficié d'aides de Bpifrance, d'Initiative Val de Lorraine, mais également de la région Grand Est. — Photo : Ioanna Schimizzi

Permettre aux particuliers de se réapproprier leurs données personnelles numériques, c'est la volonté de la start-up Fair&Smart, à Metz. Elle vient de lancer une application mobile à destination des particuliers et une plateforme web pour les entreprises. « Notre métier est de concevoir et de développer des solutions de gestion des données personnelles. Avec l'entrée en vigueur du Règlement général relatif à la protection des données (RGPD), nous avons eu l'idée de créer une plateforme pour répondre aux besoins de chacun. Elle fait le lien entre les individus et les entreprises pour recréer de la confiance entre les deux parties et montrer que 90 % des entreprises font un usage raisonnable des données, en opposition aux plus malveillantes, comme nous avons pu le voir récemment avec l'affaire Cambridge Analytica.

L'objectif de la plateforme est de permettre au particulier « à la fois de sécuriser ses données personnelles, de les stocker de manière cryptée s'ils le souhaitent, de les réutiliser et d’exercer leurs droits d’accès, à l’oubli, à la portabilité. Ces nouveaux droits restent inconnus du grand public donc l'idée est d'avoir un outil clé en main pour qu'il puisse les exercer auprès des entreprises », explique Xavier Lefevre, PDG de Fair&Smart. Concrètement, avec l'appli mobile, le particulier émet sa demande d'exercice de droits, et l'entreprise, via son appli web, peut lui transmettre les fichiers cryptés. « Nous agissons en tiers de confiance, nous n'avons jamais accès aux contenus des fichiers. »

Un développement dans les pays frontaliers

Pour « assurer le lancement commercial et poursuivre [son] développement », la start-up créée en 2016 et installée à la pépinière d'entreprises Synergie Lorraine vient de boucler un premier tour de financement d'1,05 M€. Parmi les investisseurs : le Fonds venture numérique lorrain, le club de business angels Yeast, la Caisse d'Epargne et la Banque populaire.

L'effectif est actuellement de huit personnes, « mais nous devrions être onze à la fin de l'année et, avec le développement vers les pays frontaliers, l'effectif devrait atteindre 18 personnes dans un an », anticipe le fondateur. Fair&Smart a déjà convaincu de grands comptes notamment dans les secteurs de l'énergie ou de l'assurance. « Ils possèdent des millions de clients, nous avons donc créé une solution automatisée », précise Xavier Lefevre. Un outil pour les PME existe également « pour un coût de 990 € par an. » La start-up prévoit déjà le développement de nouvelles fonctionnalités, en lien, entre autres, avec l'intelligence artificielle.

Xavier Lefevre, PDG de la start-up Fair&Smart, à Metz.
Deux ans de R&D ont été nécessaires pour développer la solution de Fair&Smart. La start-up a notamment bénéficié d'aides de Bpifrance, d'Initiative Val de Lorraine, mais également de la région Grand Est. — Photo : Ioanna Schimizzi

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.