Immobilier

Nancy et Metz sur une bonne dynamique dans l'immobilier d'entreprise

Par J-F.M. et I.S., le 13 février 2017

Avec 40 300 m² placés en 2016, le marché des bureaux à Nancy affiche une hausse de 24 %. Le marché messin affiche un volume placé de 22 000 m².

Photo : StartupStockPhotos - PIxabay CC0

Les équipes de BNP Paribas Real Estate ont présenté les chiffres de l’immobilier d’entreprise pour les agglomérations de Metz et Nancy. Avec 6 % sur le secteur de Nancy, le taux de vacance sur les bureaux témoigne d’un marché sain. En 2016, 90 transactions ont permis de placer 40 300 m² de bureaux à Nancy. Seules huit transactions sont supérieures à 1 000 m² et la moyenne s’établit à 448 m². « C’est clairement le secteur des PME qui tire le marché », indique Nancy Spann, directrice associée de BNP Paribas Real Estate en Moselle et Meurthe-et-Moselle Nord. À Metz, Le taux de vacance est en hausse en 2016, à 5 %, contre 3,8 % en 2015. Avec 85 transactions, le marché messin « affiche une progression de près de 20 % en nombre. À l’inverse, le volume global placé (22.000 m²) affiche un recul de 34 % », complète Nancy Spann.

Le retour des Technopôles

On les disait vieillissant, ne correspondant plus aux attentes du marché. Faux : que ce soit sur le Technopôle de Nancy-Brabois ou à Metz, ces zones sont dynamiques. « Les transactions les plus importantes se sont réalisées sur le secteur Technopôle de Brabois, qui représente 28 % du volume placé, contre 23 % pour le secteur Nancy Centre », indique Nancy Spann. L’offre de seconde main sur Nancy Brabois intéresse donc toujours, à plus forte raison quand les immeubles sont remis au goût du jour : sur le Technopôle de Nancy, l’offre disponible à un an est en retrait de 42 %. Même constat sur le Technopôle de Metz, « le Pôle Sud-Est reste le secteur le plus dynamique avec 48 % des implantations pour 51 % du volume placé. La part du Technopôle y représente 80 % avec 28 implantations pour un volume de 9000 m² », précise celle qui est également responsable d’activité au Club Metz Technopole.

Des programmes neufs à venir dans les deux villes

En 2016, 85 millions d’euros ont été investis en Lorraine dans l’immobilier, toutes classes d’actifs confondus, dont près de 18 millions d'euros pour le secteur de Nancy et près de 67 millions d'euros pour le secteur de Metz. Les immeubles de bureaux de Nancy Grand Cœur, situés au pied de la gare TGV, seront livrés à partir de 2018 : « Ce secteur "Prime" va permettre d’attirer à nouveau les investisseurs institutionnels et va confirmer la tendance baissière des taux de rendement », détaille Nancy Spann. « À Metz, l’immobilier d’entreprise de bureaux s’est porté sur la vente d’immeubles de seconde main loués, soit en centre-ville ou sur le site du Technopôle, en attendant les programmes neufs du quartier de l’Amphithéâtre comme Le Premium en cours de construction au-dessus du centre commercial Muse, qui sera livré dès octobre 2017. » Avec Le Platinium livré en 2018, L’Arenas et Le Centralia livrés en 2019, le secteur de la gare de Metz aura un volume de bureaux neufs de plus de 35 000 m².

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition