Metz : Une marque pour faire décoller son attractivité

Par la rédaction, le 01 juillet 2016

Après « Je veux Metz », Metz Métropole Développement travaille actuellement à la création d'une nouvelle marque forte boostant l'attractivité de l'agglomération.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Il faut une marque forte et claire qui permette d'identifier immédiatement les atouts de la ville de Metz. Cette marque rayonnera également au-delà de l'agglomération, avec notamment Amnéville et même les Vosges. » Comme l'a expliqué Jean-Marc Devanne de l'agence CoManaging lors d'une réunion presse, « l'idée est de s'inspirer d'autres métropoles comme OnlyLyon, qui met en avant les Alpes, et dont l'attractivité rayonne également à Saint-Étienne. Il faut créer une marque partagée, qui sera à la fois une démarche de stratégie d'attractivité, mais également un outil d'expression de la stratégie du territoire. Avec le futur Centre de Congrès de Metz, le centre commercial Muse, le Centre Pompidou, la ville doit montrer son potentiel d'attractivité ». Cette agence parisienne, spécialisée dans le marketing des territoires a été missionnée par Metz Métropole Développement (MMD) pour trouver cette nouvelle marque. Après une enquête réalisée auprès de 15.000 contacts, « avec un taux de réponse de 10 %, ce qui est très positif », des thèmes et des valeurs caractérisant la capitale mosellane se sont détachés. « Entre autres l'art de vivre, l'innovation, la rigueur, le commerce, le transfrontalier », poursuit MMD.




Metz, 4ème porte d'entrée touristique de la Lorraine

CoManaging a déjà réalisé trois travaux différents : une enquête visiteurs, une enquête « acteurs », auprès des habitants, des chefs d'entreprises, etc., mais également une étude de notoriété, en termes de tourisme, d'économie, ainsi qu'au niveau résidentiel. En ce qui concerne la notoriété web de la « marque » Metz par exemple, « en nom seul la ville est au 47ème rang national, avec 74.000 requêtes mensuelles. Elle possède notamment une plus forte notoriété que Le Mans, Le Havre ou Mulhouse, mais se situe derrière Reims, Angers, Caen ou Dijon. » Côté tourisme, Metz se situe au 4ème rang régional (Lorraine), derrière Amnéville, Gérardmer et Nancy. « C'est pourquoi il faut trouver une marque partagée, qui puisse être portée par tout le territoire, et faire que Metz rayonne au-delà de ses murs », appuie Xavier Mercier, en charge de l'aspect créatif de ce travail. La marque, ainsi que son logo devraient être choisis par le comité stratégique (une douzaine de personnes, chefs d'entreprises, artistes, universitaires, etc.) parmi plusieurs propositions faites par CoManaging, pour une validation définitive par les élus messins et de Metz Métropole, « au plus tard en septembre ou octobre », confirme Antoine Fonte, directeur du Bureau des Congrès. Les premiers éléments qui émanent des différentes enquêtes réalisées par l'agence parisienne, « qualifient de cité au coeur de l'Europe, axée sur les technologies, l'art et l'art de vivre, " Tech & Arts " pourrait donc être son positionnement. » Un positionnement mais pas encore la marque arrêtée. C'est désormais la créativité qui fera émerger un futur « So Toulouse » messin. Réponse à l'automne prochain.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition