Meurthe-et-Moselle

Logistique

Martin Brower met 9,5 millions d'euros dans une plateforme pour livrer McDonald's dans le Grand Est

Par Jean-François Michel, le 29 octobre 2020

Le partenaire logistique exclusif de McDonald’s en France, Martin Brower, vient de lancer le chantier d’une plateforme logistique de 5 500 m2, un investissement de 9,5 millions d’euros. Situé à Rosières-en-Salines, à une petite trentaine de kilomètres de la plateforme exploitée actuellement, ce nouvel outil a été pensé pour limiter l’impact environnemental, jusqu’à faire rouler les camions à l’huile de friture.

Située à Rosières-aux-Salines, la nouvelle plateforme logistique de Martin Brower doit permettre de réduire les distances à parcourir pour livrer les restaurants McDonald’s du Grand Est.
Située à Rosières-aux-Salines, la nouvelle plateforme logistique de Martin Brower doit permettre de réduire les distances à parcourir pour livrer les restaurants McDonald’s du Grand Est. — Photo : © Martin Brower

Avec ses 3 500 m2, la plateforme logistique exploitée par Martin Brower depuis 1996 à Custines était tout simplement « trop petite », résume Thierry Allègre, le directeur des opérations de Martin Brower France. Partenaire logistique de McDonald’s en France depuis 1989, gérant les flux d’approvisionnement de l’ensemble des restaurants de l’enseigne, le logisticien spécialisé dans les chaînes de restaurants réalise dans l’hexagone plus de 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires et emploie 888 personnes pour près de 1 500 restaurants livrés avec 611 000 tonnes de produits et denrées alimentaires.

Trois températures et quatre niveaux

Dans le Grand Est, Martin Brower livre les 119 restaurants sous enseigne McDonald’s depuis le site de Custines, soit environ 44 000 tonnes de produits en 2019. « Le 1er octobre 2021, notre nouvelle plateforme logistique de Rosières-en-Salines sera opérationnelle et en exploitation », annonce Thierry Allègre, qui malgré le contexte sanitaire, reste confiant dans la tenue des délais.

Pour un budget total de 9,5 millions d’euros, le logisticien va faire sortir de terre une plateforme de 5 500 m2, sur quatre niveaux et trois températures différentes : sec, frais et surgelé. Dimensionnée pour accompagner la croissance de l’activité de l’enseigne de restauration rapide, l’exploitation de cette nouvelle plateforme devrait se traduire par des créations de poste. Au démarrage de l’activité, 53 personnes seront employées, dont l’équipe de conducteurs employée auparavant chez le logisticien Stef. Un investissement lourd, rendu possible par « la visibilité que nous donnons année après année par nos perspectives de croissance et notre relation de confiance », estime le directeur Achats qualité logistique de McDonald’s France, Rémi Rocca.

Des camions roulant à l’huile friture

« Ce projet a été l’occasion de recalculer le nouveau barycentre de l’activité », précise Thierry Allègre. Ce déplacement d’une trentaine de kilomètres vers le sud, de Custines à Rosières-aux-Salines, doit permettre de réduire les distances à parcourir pour livrer les restaurants McDonald’s du Grand Est mais aussi de se rapprocher des partenaires locaux. Une politique pariant sur la proximité qui se lit aussi dans la mise en œuvre du chantier de la plateforme : Martin Brower France s’est rapproché de plusieurs entreprises locales, comme Colas Nord-Est, Blanquin, Galopin, ID Verde, REATO, Elite Construction, Gallois et JB Revêtements.

En plus de réduire les kilomètres parcourus, Martin Brower a investi dans une flotte de camion roulant avec un biocarburant issu à 100 % d’huiles de fritures recyclées. « Ce choix va nous permettre de réduire de 90 % les émissions de CO2 liées aux livraisons », se félicite Thierry Allègre. Concrètement, une petite dizaine de camions seront équipés d’une technologie leur permettant d’utiliser indifféremment du diesel classique ou un carburant appelé « EMHU 100 », issu des huiles de fritures recyclées et collectées dans les restaurants McDonald’s. « Une fois raffiné, le carburant qui nous est livré pour alimenter nos camions est sans odeur », assure Thierry Allègre.

Située à Rosières-aux-Salines, la nouvelle plateforme logistique de Martin Brower doit permettre de réduire les distances à parcourir pour livrer les restaurants McDonald’s du Grand Est.
Située à Rosières-aux-Salines, la nouvelle plateforme logistique de Martin Brower doit permettre de réduire les distances à parcourir pour livrer les restaurants McDonald’s du Grand Est. — Photo : © Martin Brower

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail