Grand Est

Énergie

Les énergies renouvelables continuent leur percée dans la production d'électricité dans le Grand Est

Par Jean-François Michel, le 22 avril 2021

Sous les effets conjugués de la crise sanitaire et d’un hiver particulièrement clément, le Grand Est a enregistré une consommation d’électricité très basse en 2020. Les énergies renouvelables représentent désormais 41,5 % de l'ensemble de la consommation de la région.

La déléguée régionale de RTE dans le Grand Est, Élisabeth Bertin, anticipe une reprise modérée de la consommation en 2021.
La déléguée régionale de RTE dans le Grand Est, Élisabeth Bertin, anticipe une reprise modérée de la consommation en 2021. — Photo : RTE Grand Est

Avec 38,7 térawattheures (TWh) consommés, la consommation d’électricité dans le Grand Est en 2020 est en baisse de 6,1 % par rapport à 2019. "Cette baisse s’explique essentiellement par la crise sanitaire qui a entraîné une chute de l’activité de l’industrie et de nombreux secteurs de l’économie, et dans une moindre mesure par des conditions climatiques plus clémentes que l’année passée", explique Élisabeth Bertin, déléguée RTE Est.

Baisse de la consommation dans l'industrie

Les données du gestionnaire du Réseau de transport d’électricité montrent que la crise sanitaire s’est particulièrement fait ressentir sur la consommation de la grande industrie, qui diminue de 8 TWh, soit -9,6 % par rapport à 2019. La baisse atteint jusqu’à -24 % dans le secteur de la construction automobile, -12,7 % dans la sidérurgie et -23,5 % dans les transports ferroviaires.

L’arrêt de la centrale de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, se lit dans les données de production d’électricité : la région Grand Est a en effet produit -15,3 % en moins par rapport à 2019, pour atteindre 88,4 TWh en 2020. "La baisse de la production nucléaire en Grand Est (-17 %) est plus significative qu’au plan national (- 11 %)", notent les équipes de RTE. Cependant, la production électrique dans le Grand Est représente encore plus du double de la consommation brute régionale.

L’éolien devant l’hydraulique

Autre enseignement du bilan électrique 2020, les énergies renouvelables représentent 41,5 % de l’ensemble de la consommation de la région Grand Est, soit "un taux bien supérieur au niveau national", qui est de 27,2 %. Avec 8,8 TWh, (+ 14 %), la filière éolienne se place pour la première fois devant la production hydraulique (7,7 TWh). Le parc de production des énergies renouvelables poursuit son développement : les bioénergies représentent 240 MW (+8,9 %), le solaire atteint 597 MW (+ 9,9 %) et l’éolien dispose de 3 887 MW (+7,7 %).

En 2020, RTE a investi 50 millions d’euros dans le réseau électrique du Grand Est, dont plus de 31 millions d’euros qui ont été consacrés à la rénovation. Commencés en 2019, les travaux du poste de Faux-Fresnay, dans la Marne, visent à installer deux transformateurs électriques, qui permettront d’injecter 400 MW d’électricité d’origine éolienne lors de sa mise en service, prévue à l’été 2021.

La déléguée régionale de RTE dans le Grand Est, Élisabeth Bertin, anticipe une reprise modérée de la consommation en 2021.
La déléguée régionale de RTE dans le Grand Est, Élisabeth Bertin, anticipe une reprise modérée de la consommation en 2021. — Photo : RTE Grand Est

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail