Metz

Électronique

Les casques Divacore à la conquête de l'Allemagne

Par Jonathan Nenich, le 30 août 2018

Premiers pas à l'international pour le fabricant de casques et d'enceintes sans fil Divacore qui va désormais distribuer ses produits en Allemagne. Dans un marché dominé par Apple, Bose et Sony, la TPE de Metz compte bien se faire une place au soleil. 

David Grasso souhaite que son entreprise, Divacore, devienne une multinationale.
David Grasso souhaite que son entreprise, Divacore, devienne une multinationale. — Photo : jona

D’un groupe de musique de métal quand il était plus jeune à la volonté de créer une multinationale dans le monde de l’audio sans fil, il n’y a qu’un pas. David Grasso est le cofondateur (avec Linh Tran et Jérémy Obriot) de l’entreprise Divacore (quatre employés) qui a vu le jour en 2011.

Concepteur et fabricant de casques et d'enceintes sans fil, la petite entreprise basée à Metz, qui ne dévoile pas son chiffre d'affaires, voit sa progression aller crescendo. Elle était jusqu'à présent uniquement distribuée en France, via le distributeur Bigben. Elle fait aujourd'hui ses premiers pas à l'international. Elle vient de se doter d'un distributeur en Allemagne, Consutecc, et participe, du 31 août au 6 septembre, au salon IFA à Berlin, la foire internationale de l’électronique grand public  « Nous aurons un stand dans le secteur des innovations pour y présenter deux nouveaux produits que nous gardons secret avant le salon. Notre matériel sera aussi sur le stand de Consutecc », se réjouit David Grasso.

Bouche-à-oreille 2.0

Divacore joue sa partition à sa façon, bien conscient que ses concurrents sont des géants comme Apple, Bose ou Sony. « Nous ne pouvons pas avoir la même stratégie de communication que les grandes marques, qui ont des moyens quasiment illimités », estime David Grasso. Alors pour exister, Divacore mise sur la qualité technologique de ses produits, qui sont souvent propulsés en tête des classements de matériel audio.

« Les gens en parlent, les médias aussi, et c’est comme ça que l’on intensifie notre activité. Nous fabriquons des produits visuellement attractifs, confortables, simples d’utilisation et surtout qui disposent d’une autonomie conséquente », poursuit le féru de musique. L’entreprise vogue au rythme des salons du monde entier et des récompenses de renom pour se faire connaître. Divacore a été élu meilleur produit audio nomade de l’année par 01net, régie numéro 1 en France. Grâce à cette distinction, la marque est déjà vendue au MOMA (Museum of Modern Art) de New-York.

« Nous aimerions distribuer 100 à 150 000 pièces par an, faire comme les plus grandes marques et nous nous en donnons les moyens. »

Depuis 2011, l'entreprise fait fabriquer toujours plus de casques depuis son lieu de production, en Chine, aux alentours de Shenzen. En 2017, la marque a sorti 30 000 antipods, ces petits écouteurs avec huit heures d’autonomie qui sont le produit star de Divacore.

« La région regorge de talents »

Afin de poursuivre son expansion, Divacore compte sur le vivier local : « Dans notre domaine, la région regorge de talents, pas besoin d'aller les chercher ailleurs. C3N Studio, qui réalise nos vidéos et nos productions graphiques pour notre communication, sont indéniablement parmi les tout meilleurs. »

Divacore aimerait, à terme, devenir pourvoyeur d’emploi et embaucher des équipes de graphistes, de commerciaux… « Nous aimerions distribuer 100 à 150 000 pièces par an, faire comme les plus grandes marques... et nous nous en donnons les moyens. » L'objectif du dirigeant est d’accéder à six à dix nouveaux marchés européens sous cinq ans, avant d’aller tenter sa chance aux États-Unis : « Nous devons d’abord faire nos preuves en Europe avant d’aller en Amérique. Nous avons franchi un cap en trouvant un distributeur allemand. » Avec son métronome, David Grasso, Divacore bat la mesure rapidement et poursuit sa progression, pour l’instant sans bémol.

David Grasso souhaite que son entreprise, Divacore, devienne une multinationale.
David Grasso souhaite que son entreprise, Divacore, devienne une multinationale. — Photo : jona

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.