Bas-Rhin

Ameublement

Le vosgien WM88 va relancer les cuisines Hygena

Par Charlotte Stievenard, le 26 février 2020

Le fabricant vosgien de cuisines et meubles de salles de bains en kit WM88, propriété du groupe alsacien Weber Industries, veut lancer la commercialisation de sa propre marque de cuisines. Il a choisi de le faire avec la marque Hygena, qu'il vient de racheter au fonds d’investissement Finalp.

Anciennement Vogica, la société WM88 a été rachetée en 2011 par Weber Industries.
Anciennement Vogica, le fabricant de cuisines en kit vosgien WM88 a été racheté en 2011 par Weber Industries. — Photo : ©WM88

C'est une marque au fort potentiel que vient d'acquérir le spécialiste vosgien des cuisines et meubles de salles de bains en kit WM88 (CA 2018 : 45,4 M€ ; 135 collaborateurs) : la marque Hygena, cédée par la société Financière des Alpes (Finalp), holding familial d’Annecy et actionnaire majoritaire du groupe Fournier (Mobalpa, SoCoo’c, Perene, Delpha). En échange, Finalp devient actionnaire minoritaire de WM88 avec 34,5 % des parts de la société de Châtenois, filiale depuis 2011 de Weber Industries (CA : 80 M€ ; 500 collaborateurs), un groupe familial basé à Mertzwiller dans le Bas-Rhin et spécialisé dans la vente en ligne de meubles pour particuliers et professionnels.

De marque distributeur à marque fabricant

Grâce à Hygena, WM88 va lancer sa propre marque de cuisines prêtes à poser destinée au grand public. Jusqu’ici, l'industriel vosgien, anciennement Vogica, ne produisait que des cuisines prêtes à poser pour des marques distributeur comme Castorama ou But. « Il va désormais produire sa propre marque fabricant, explique Dominique Weber, président de Weber Industries. C’est important à l'ère du numérique car cela permet de mieux communiquer vers le consommateur final. Nous souhaitions tabler sur Hygena car la marque est assez connue en Europe ». Elle s'est développée sur le continent dans les années 1980. Hygena était alors propriété du groupe britannique MFI, spécialisé dans les cuisines et les chambres à coucher. Elle a été rachetée par le cuisiniste suédois Nobia en 2006, puis par le groupe savoyard Fournier en 2015.

L’objectif de Dominique Weber est d’augmenter le chiffre d’affaires de WM88 de 20 M€ d’ici trois ans. Il compte installer une centaine de franchises en France. Le modèle économique est inspiré du géant suédois Ikea, qui avait pourtant largement concurrencé la marque Hygena. « Nous comptons proposer des niveaux de prix équivalents et une livraison rapide, en 10 à 15 jours », explique le dirigeant. Il précise que « les gammes de produits seront plus proches de ce que recherchent les Français en termes de style et de coloris ».

Un nouveau logiciel de conception en ligne

Dominique Weber mise aussi sur les ventes en ligne. « Nous avons conçu un logiciel avec Dassault Systèmes totalement accessible sur internet qui permet de concevoir sa cuisine en moins de trente minutes », explique-t-il. Le dirigeant ne semble pas inquiet de la concurrence d’autres acteurs français du secteur. « Mobalpa et Schmidt, par exemple, sont spécialisés dans le sur-mesure », élude-t-il.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail