Moselle

Fusion-acquisition

Le repreneur de HK Courses veut tracer sa route en Europe

Par Jonathan Nenich, le 04 juillet 2019

Fondée en 1994 par Pierre-Olivier Gasser, HK Courses vient d'être rachetée par Sébastien Haulet. Le nouveau dirigeant mise sur l’international pour développer cette entreprise spécialisée dans le transport urgent de marchandises.

HK Courses a été rachetée par Sébastien Haulet.
Sébastien Haulet est le nouveau dirigeant de la PME HK Courses. Encore en train d'analyser les stratégies de développement, il ne se ferme aucune porte. — Photo : ©HK Courses

Après avoir sillonné le monde durant 23 ans, Sébastien Haulet pose ses valises à Phalsbourg, en Moselle. En s’associant à une partie des managers de la PME et à des financiers, il vient de racheter HK Courses. Depuis juin, il est le nouvel actionnaire majoritaire de la PME spécialisée dans le transport urgent de marchandises. Fondée en 1994 par Pierre-Olivier Gasser, qui va épauler Sébastien Haulet dans ses nouvelles fonctions quelques mois, HK Courses s’apprête à prendre un nouveau virage. Employant 40 personnes réparties dans sept agences en France, réalisant 11 millions d’euros de chiffre d’affaires, l’entreprise va élargir ses horizons.

L’Espagne, le Portugal et les pays de l’Est

« Nous allons conférer une place forte à l’international. A priori, en misant sur des acquisitions de sociétés de transport qui présentent l’avantage de prendre pied avec une structure commerciale et une clientèle déjà en place. Nous espérons dupliquer notre modèle français à l’étranger », se fend celui qui a réalisé une grande partie de sa carrière dans le transport et la logistique. La société qui travaille avec les banques, les industriels, les sociétés d’automobile de luxe, organise le transport de marchandises de ses clients grâce à une flotte de véhicules en propre mais surtout via des partenaires. Alors que la PME s’appuie sur un millier de clients réguliers, les flux restent majoritairement franco-français. La nouvelle perspective est de s’élargir à l’Europe. L’Espagne et le Portugal, deux pays situés aux confins de l’Europe et dont la culture du transport routier est réelle sont ciblés, comme les pays d’Europe de l’Est. « À l’Est nous pourrions déployer une activité de sous-traitance et des marchés de niche comme ceux que nous comptons développer en France », expose le dirigeant qui, au gré de ses expériences en Pologne, Hongrie, Russie, République Tchèque, s’est constitué un réseau professionnel outre-Rhin.

Les marchés de niche pour exister face aux géants

HK Courses n’a pas la puissance financière ni logistique de groupes comme DHL ou DB Schenker. « Nous ne pouvons les concurrencer. En revanche ces grands groupes ne sont pas toujours intéressés par les petits volumes ou par le transport de produits de niches : transport de voitures premium, marchandises de luxe. Ils sont même disposés à nous laisser ces flux », clame Sébastien Haulet. Ainsi HK Courses souhaite miser sur ces marchés. « Sous cinq ans, j’aimerais doubler notre chiffre d’affaires mais l’important reste le développement en axant plus encore notre approche de niches, où les opérateurs sont moins nombreux et les clients plus exigeants », explique-t-il.

« Nous espérons dupliquer notre modèle français à l’étranger »

Pour poursuivre sa croissance, HK Courses espère tripler son nombre de clients. « Il faut être plus proactifs commercialement. Nous allons multiplier nos offres de services », ponctue Sébastien Haulet. Le nouvel homme fort dirigeant de HK Courses se laisse encore un peu de temps avant d’arrêter sa nouvelle feuille de route.

HK Courses a été rachetée par Sébastien Haulet.
Sébastien Haulet est le nouveau dirigeant de la PME HK Courses. Encore en train d'analyser les stratégies de développement, il ne se ferme aucune porte. — Photo : ©HK Courses

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.