Métallurgie

Le président exécutif de British Steel annonce des investissements à Hayange

Par la rédaction, le 22 novembre 2016

À l’occasion d’une visite de l’usine British Steel d’Hayange, le président exécutif du groupe, Roland Junk a estimé que les perspectives de développement de l’aciériste étaient très bonnes.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Hayange fait partie intégrante de British Steel et je suis très impressionné du dévouement et de la performance de notre équipe ici. Depuis le lancement de l’entreprise, elle a poursuivi la mise en œuvre du plan de redressement qui nous permet d’être plus concurrentiels sur le marché », a déclaré Roland Junk. Le 1er juin dernier, l’usine de rails d’Hayange, qui faisait partie de l’entreprise Tata Steel Long Products Europe, a été achetée par Greybull Capital et relancé sous le nom de British Steel. « Alors que les conditions du marché sont difficiles pour tous les intervenants du secteur, nous avons fait du progrès en signant d’importants contrats, y compris en France, où notre base de clientèle est forte et fidèle. »

Parmi les clients importants de British Steel, on trouve la SNCF qui a signé un contrat plus tôt cette année pour 120 000 tonnes de rails. Roland Junk a profité de son déplacement pour annoncer que British Steel allait lancer un plan d’investissement de plus de 58 millions d'euros, dont près de 1,2 million d'euros serait attribué à l’usine d’Hayange.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail