Nancy

Emploi

Le Groupe Mentor a lancé son propre cabinet de recrutement

Par Jean-François Michel, le 19 novembre 2021

Société familiale installée à Dommartemont, à proximité de Nancy, le Groupe Mentor s’est diversifié avec une branche dédiée au recrutement et aux ressources humaines.

Le PDG du Groupe Mentor, Benoît Michaux, ici entouré par ses fils Pierre et Loïc.
Le PDG du Groupe Mentor, Benoît Michaux, ici entouré par ses fils Pierre et Loïc. — Photo : Groupe Mentor

On n’est jamais si bien servi que par soi-même : le Groupe Mentor semble appliquer à la lettre cette maxime populaire pour en faire une stratégie de croissance. Le groupe nancéien, qui va terminer l’année 2021 sur un chiffre d’affaires de 225 millions d’euros, emploie 1 300 salariés et a passé la barre des 1 000 collaborateurs début 2021. "Ce n’est pas une fin en soi, expliquait alors le dirigeant du groupe, Benoît Michaux. Nous avons encore de nombreux talents à accueillir."

Très diversifié, le groupe opère dans des domaines aussi variés que la finance, l’immobilier, l’informatique et la fabrication de machines automatisées, avec sa filiale Api Tech (CA 2020 : 10 M€ ; effectif : 109). Autant d’activités qui nécessitent des ressources humaines pour se développer. Très présent sur les réseaux sociaux, le Groupe s’appuie sur une filiale dédiée à l’informatique et au webmarketing, Viaevista, regroupant un pôle de spécialistes du marketing et de développeurs travaillant pour l’ensemble du groupe. En 2019, une nouvelle étape a été franchie. "On brassait tellement de CV en interne que nous nous sommes dit : pourquoi ne pas lancer notre propre cabinet de recrutement, que ce soit pour l’interne mais également pour les autres sociétés", détaillait Pierre Michaux, adjoint de direction pour le Groupe Mentor, lors de l’intégration du 1 000e salariés du groupe. Lancé en 2019, le cabinet de recrutement Harry Hope, filiale à 100 % du Groupe Mentor, porte une stratégie rationnelle face à la concurrence : "Avec Harry Hope, nous voulons allier notre approche jeune, réactive et numérique avec les techniques de recrutement traditionnelles", rappelait Nicolas Puzin, le directeur général de la structure.

Le PDG du Groupe Mentor, Benoît Michaux, ici entouré par ses fils Pierre et Loïc.
Le PDG du Groupe Mentor, Benoît Michaux, ici entouré par ses fils Pierre et Loïc. — Photo : Groupe Mentor

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail