Fusion-acquisition

Le groupe lorrain Mentor intègre le cabinet de conseil alsacien Triple A

Par Jean-François Michel, le 20 janvier 2023

Lancée dans une stratégie d’expansion et de diversification de ses activités, la holding nancéienne Mentor vient d’entrer au capital de Triple A, un spécialiste alsacien des opérations d’acquisition et de cession.

Les dirigeants de Triple A, Arnaud Picaudé, Reynald Maillot, Jérémie Walch, entourent Benoît Michaux (deuxième à partir de la gauche), le président du groupe Mentor.
Les dirigeants de Triple A, Arnaud Picaudé, Reynald Maillot, Jérémie Walch, entourent Benoît Michaux (deuxième à partir de la gauche), le président du groupe Mentor. — Photo : Groupe Mentor

La stratégie avait été confortée début 2022, lors de l’entrée du fonds Bridgepoint au capital de la structure rassemblant l’ensemble des activités du groupe nancéien Mentor, la holding Spartfin. "Le groupe Mentor, c’est un accélérateur. […] Demain, nous aurons les moyens d’aller encore beaucoup plus vite dans notre diversification", détaillait alors Benoît Michaux, le président du groupe Mentor.

Aujourd’hui, le groupe nancéien poursuit la mise en place des briques de compétences nécessaires à la déclinaison de la stratégie de croissance et de diversification lancée par Benoît Michaux, avec l’intégration du cabinet de conseil Triple A, cabinet alsacien opérant dans l’acquisition, la cession ou encore la valorisation d’entreprises, mais aussi les levées de fonds et le financement d’entreprises. "Adossé à Triple A, le groupe Mentor compte développer ses activités d’acquisition d’entreprises tout en donnant la possibilité au cabinet lui-même de s’étendre au national puis à l’international", précise Benoît Michaux, président du groupe Mentor, qui a déjà rassemblé au sein de sa holding 120 entreprises, opérant dans 30 métiers différents et quatre domaines d’activité : la finance, l’immobilier, le numérique et le marketing.

Devenir le "premier cabinet français"

Pesant 265 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021, le groupe devrait boucler l’exercice 2022 sur un niveau d’activité proche des 350 millions d’euros. Et si 80 % des effectifs de Mentor, soit un total de 1 800 personnes, sont toujours employés dans la finance, Benoît Michaux ne fait plus mystère de sa volonté de "rééquilibrer" l’activité de son groupe : "L’enjeu est de modifier notre positionnement pour que la finance représente environ 50 % de notre business au sein du groupe".

Créé en 2013, Triple A emploie une quinzaine de personnes, et est implanté à Strasbourg, où est installé le siège de l’entreprise, mais aussi à Paris, Caen, Nancy, Besançon, Rennes, Lyon et Metz. Concrètement, Triple A réalise une levée de fonds via l’entrée majoritaire du groupe Mentor à son capital, dans le but de développer "le premier cabinet français de M & A et conseil en financement à destination des PME", précise dans un communiqué le groupe Mentor. Les ambitions sont affichées : devenir un acteur majeur sur son marché. Le cabinet, dont le chiffre d’affaires actuel n’a pas été précisé, prévoit l’embauche de 150 personnes dans les deux prochaines années et l’ouverture d’une vingtaine de bureaux en France et à l’étranger, pour réaliser, à terme, de 400 à 500 opérations par an, toutes transactions confondues, y compris les opérations de financement. "Cette opération est une véritable opportunité pour nous afin de poursuivre notre stratégie de maillage national de façon plus rapide", se félicitent les dirigeants de Triple A, Arnaud Picaudé, Reynald Maillot, Jérémie Walch.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition