Moselle

BTP

Le groupe Jamart fusionne avec le Lorrain France Industrie

Par la rédaction, le 28 mars 2017

Basé dans la Somme, le groupe Jamart Location Modulaire vient de fusionner avec son site France Industrie, basé à Gandrange.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« C’est la réflexion autour d’un système informatique commun à toutes les agences du groupe qui nous a amenés à cette décision », détaille Nicolas Jamart, le directeur général du groupe Jamart Location Modulaire. Basé à Estrees-Deniecourt, dans la Somme, le loueur de bâtiments préfabriqués pour le BTP et l’industrie vient de décider de fusionner son site France Industrie, situé à Gandrange, pour en faire une agence du groupe. « Nous avons racheté France Industrie en 2011 », précise Nicolas Jamart. « Et depuis, cette entité était automne au sein du groupe. Nous avons décidé de prendre un virage stratégique, d’aller vers plus d’efficacité et de renforcer nos méthodes. »

Un plan d’investissement

Le site de Gandrange devient donc la troisième agence du groupe, qui sont réparties en Lorraine, Champagne Ardennes et en Picardie. « Pour attaquer le marché luxembourgeois, le nom France Industrie était pénalisant », révèle Nicolas Jamart : son groupe vient de lancer un plan d’investissement de 2 millions d'euros pour déclencher une « nouvelle phase dans la vie de l’entreprise » : « Nous voulons nous tourner plus vers l’industrie », révèle le dirigeant de Jamart Location Modulaire. Travaillant actuellement à 65 % pour le BTP, l’entreprise réalise seulement 25 % de son chiffre grâce à l’industrie : « Nous souhaitons aller jusqu’à 40 % d’ici deux à trois ans », détaille Nicolas Jamart. Les bâtiments modulaires dédiés à l’industrie sont mieux équipés, plus confortable, et permettent au groupe de dégager une rentabilité supérieure. « Pour l’exercice 2017, nous tablons sur un chiffre d’affaires de 10 millions d'euros, contre 8,6 millions d'euros sur l’exercice 2016. » Une croissance rendue possible notamment grâce à l’activité de l’agence Champagne Ardenne, qui livre l’Ile-de-France. « Pour nous, c’est le vrai gros marché qui nous porte », souligne Nicolas Jamart. « Quelle que soit la conjoncture, il y a toujours du travail ». Le dirigeant n’exclut d’ailleurs pas de réaliser une opération de croissance externe ou une ouverture d’agence à plus ou moins court terme afin de pouvoir servir l’Ouest parisien. « Le problème, ce sont les 20 derniers kilomètres. Donc nous pouvons servir l’Est et le Sud-Est de Paris sans problème depuis la Champagne Ardenne et le Nord depuis notre agence basée en Picardie », détaille Nicolas Jamart. L’agence lorraine, à Gandrange aura quant à elle la mission de développer le marché luxembourgeois : « C’est un marché très peu structuré, plutôt difficile d’accès, mais il est aussi porteur ».

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail