Moselle

Santé

Laboratoires Lehning : sur le coronavirus, « il faut rester vigilant mais ne pas céder à la panique »

Par Jonathan Nenich, le 06 mars 2020

Stéphane Lehning, directeur des laboratoires mosellans Lehning, revient sur la crise sanitaire qui frappe le monde et touche toutes les régions françaises. Si la prudence est de mise, l’activité des Laboratoires n’est pas affectée.

Stéphane Lehning, directeur des laboratoires Lehning.
Stéphane Lehning est prêt à faire face à l'épidémie de coronavirus qui se dessine en France. — Photo : © Laboratoires Lehning

Stéphane Lehning, directeur des laboratoires mosellans Lehning (55 M€ de CA 2017, 320 salariés) s’est exprimé quant à la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus qui touche toutes les régions françaises. « D’un point de vue économique, nous n’avons pas noté d’impact particulier sur notre activité qui est par nature résiliente, même si nous restons attentifs. Nous n’avons pas interdit les déplacements de nos salariés mais adoptons une approche prudente quant aux prochains déplacements et événements auxquels nous devons participer, en raison de possibles annulations », précise le dirigeant.

« Il faut rester vigilant »

D’un point de vue sanitaire vis-à-vis de ses collaborateurs, le dirigeant de l’entreprise basée à Sainte-Barbe (Moselle) suit scrupuleusement les recommandations du gouvernement. « Comme de nombreux chefs d’entreprise, je reste attentif à l’évolution du coronavirus et suis informé des recommandations du gouvernement en matière de sécurité sanitaire. De par notre activité de laboratoire pharmaceutique, nous appliquons déjà des normes d’hygiène très strictes dans notre unité de production. Nous avons donc simplement renforcé les mesures d’hygiène au sein de nos bureaux avec la mise à disposition de gels hydroalcooliques et effectué un rappel aux salariés des gestes simples comme se laver les mains régulièrement ou éviter de serrer la main à ses collègues pour contenir toute éventuelle transmission », indique-t-il. « Je reste optimiste sur une évolution favorable de la situation car des mesures drastiques ont été prises au niveau mondial. N’oublions pas qu’en comparaison le virus de la grippe provoque chaque année en France plusieurs milliers de décès. Il ne faut donc pas céder à la panique mais plutôt rester vigilant et se tenir prêt. »

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition