Grand Est

Conjoncture

La Banque de France optimiste pour les secteurs de l'industrie et des services

Par Jonathan Nenich, le 07 février 2019

La Banque de France a présenté les résultats de son enquête de conjoncture annuelle, réalisée auprès de 1 792 entreprises du Grand Est, issues des filières de l'industrie, des services et du BTP. L'enquête permet de tirer un bilan de 2018 et de faire des perspectives de croissance sur 2019.

Denis Camillini, directeur départemental de la Banque de France en Moselle.
Denis Camillini, directeur de la Banque de France en Moselle, estime que la filière des services dispose d'indices de croissance prometteurs pour 2019. — Photo : © Jonathan Nenich

Entre la fin du mois de décembre 2018 et janvier 2019, la Banque de France a mené une enquête de conjoncture auprès de 1792 entreprises du Grand Est, issues des secteurs de l’industrie, du BTP et des services. Selon trois critères - l’activité (qui correspond au CA généré), l’évolution des effectifs et les investissements réalisés, la Banque de France a pu dégager les tendances économiques de ces filières.

« En 2019, nous prévoyons une croissance globale de près de 5 % dans les services. C’est le secteur d’activité le plus optimiste. L’industrie présente aussi des indices intéressants », affirme Denis Camillini, le directeur départemental en Moselle de la Banque de France.

La locomotive mosellane

Dans les services, l’activité et les effectifs ont respectivement connu des croissances de 5 % et de 3,2 % en 2018, et devraient, en 2019, croître encore de 4,7 % et 3,6 %. Dans le secteur de l’industrie, les prévisions de 2019 indiquent que les investissements devraient augmenter de 16,6 % par rapport à 2018, et l’activité progresser de 4,2 %. Les effectifs devraient en revanche stagner.

« La Moselle fait figure de locomotive de la région, avec près d’un milliard d’euros d’investissements en cours », explique le directeur pour expliquer cette forte croissance. Dans le secteur du BTP au contraire, les investissements devraient chuter de 17,8 % en 2019 par rapport à 2018. « Dans ce secteur, les investissements ont une durabilité forte », justifie le directeur.

Denis Camillini, directeur départemental de la Banque de France en Moselle.
Denis Camillini, directeur de la Banque de France en Moselle, estime que la filière des services dispose d'indices de croissance prometteurs pour 2019. — Photo : © Jonathan Nenich

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.