Moselle

Administrations publiques

Jean-Michel Clavié prend la direction de la Banque de France en Moselle

Par Lucas Valdenaire, le 10 mai 2021

Jean-Michel Clavié est nommé directeur départemental de la Banque de France en Moselle. Il s’attend à traverser une année mouvementée mais entend s’inscrire dans la continuité de son prédécesseur, Denis Camillini.

Jean-Michel Clavié a pris ses fonctions de directeur départemental de la Banque de France en Moselle le 10 mai 2021.
Jean-Michel Clavié a pris ses fonctions de directeur départemental de la Banque de France en Moselle le 10 mai 2021. — Photo : Lucas Valdenaire

Le premier met un terme à sa carrière après cinq années en tant que directeur de la Banque de France en Moselle. Le deuxième vient tout juste de déposer ses valises dans les bâtiments dorés et ultra-sécurisés de l’institution bancaire départementale. Denis Camillini prend sa retraite et Jean-Michel Clavié prend sa suite. "Je suis un pur produit Banque de France", lance le nouvel habitant de Metz.

Connaitre les problématiques des entreprises

Affichant un diplôme supérieur d’études comptables et une maîtrise d’économie, celui qui va prochainement fêter ses 60 ans a passé quasiment toute sa carrière au sud de la Loire : Marseille, Blois, Tarbes, Aix-en-Provence, Toulouse, Avignon et enfin Montauban avant d’atterrir en Lorraine pour au moins trois ans. De nombreuses visites d’entreprises mosellanes sont au programme. "Cela fait partie du job et c’est aussi ce qui le rend attrayant, explique-t-il. C’est en allant à la rencontre des dirigeants qu’on comprend véritablement l’économie du terrain. Je veux connaître leurs modèles, leurs problématiques, leurs perspectives et leurs besoins. En fait, je veux voir la réalité économique derrière les chiffres."

Perspectives de croissance

Pour cela, Jean-Michel Clavié peut s’appuyer sur une équipe de 65 collaborateurs et sur le travail engagé par son prédécesseur : "Ce que je retiens de mes cinq années, c’est d’abord la transformation de notre structure tant sur la numérisation que sur la réduction de nos prérogatives, souligne Denis Camillini. Nous sommes passés d’une direction régionale Lorraine à une direction départementale Moselle et ce n’était pas évident."

Sans oublier cette dernière année éprouvante. "Une pandémie, ça marque, confirme l’ex-directeur. Ce qui est certain, c’est que nous avons traversé la crise de liquidités. Les entreprises ont été aidées et l’an dernier, les dépôts de bilan ont été divisés par deux en Moselle. S’ouvre désormais le temps de la solvabilité. Il va falloir revenir au monde normal, incorporer les échéances, gérer les reports et reconstituer les stocks. Ce sera difficile, mais les perspectives de croissance sont là."

Accompagnement et éducation financière

Pour autant, Jean-Michel Clavié s’attend à une hausse significative des défaillances dans les prochains mois. "La volumétrie des dossiers de surendettement, qui a considérablement baissé en 2020, va repartir à la hausse, prévient-il. Sur ce point, je serai très vigilant à ce que notre cotation reflète véritablement la mesure du risque adéquat." 

Et donc poursuivre la ligne tracée depuis un an. "Nous nous sommes fixés comme mission d’analyser les pertes 2020 à travers un cycle long, assure Denis Camillini. Si une perte est exclusivement due à la crise sanitaire et que l’avenir est ouvert, nous n’en tiendrons pas compte." C’est pourquoi les deux hommes incitent les entreprises à faire preuve de transparence envers l’institution bancaire afin d’analyser au mieux leurs trajectoires futures.

"Ma feuille de route est toute tracée, conclut le nouvel arrivant. Accompagner les entreprises qui en ont le plus besoin, s’adapter à la transformation fiduciaire du sans-contact et de l’e-commerce, sans oublier d’approfondir notre mission éducative pour sensibiliser à la politique monétaire et au risque du crédit à tout-va."

Jean-Michel Clavié a pris ses fonctions de directeur départemental de la Banque de France en Moselle le 10 mai 2021.
Jean-Michel Clavié a pris ses fonctions de directeur départemental de la Banque de France en Moselle le 10 mai 2021. — Photo : Lucas Valdenaire

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail