Infrastructure : Régie directe pour l'aéroport

Par la rédaction, le 03 juin 2011

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

«Un coup dur? Mais quel coup dur?» Patrick Abate, le vice-président du conseil régional, délégué aux aménagements et aux équipements structurants, a beau évoquer le sujet calmement, il ne reste pas moins que l'information n'augure rien de bon pour l'avenir de l'aéroport Metz-Nancy-Lorraine. Après trois tours de table, les services du conseil régional et la société SNC-Lavalin Europe se sont séparés sur un constat d'échec. «Ils ne remplissaient pas les attentes que nous avions formulées dans le cahier des charges», détaille Patrick Abate. Basée à Reims, la filiale européenne de l'entreprise canadienne était la seule candidate à l'aventure proposée par la DSP envisagée par la Région: une gestion assumant intégralement les pertes et le financement d'une ZAC à proximité de l'aéroport. Un exercice un peu compliqué avec 12 ans de concession... «Nous ne sommes pas restés les bras croisés», affirme Patrick Abate, qui assure avoir bien avancé sur la seule possibilité restante pour assurer la gestion de l'aéroport: monter, d'ici au 31octobre, un Epic, pour Établissement public industriel et commercial, une structure 100% régionale. Les réflexions ont été menées en pensant «à la place de l'aéroport dans l'espace central, aux 200 emplois et aux finances. Nous ne voulons pas d'un gouffre financier pour le contribuable», assure Patrick Abate.

  • ZOOM
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture